Bitconnect sous le coup d’un recours judiciaire collectif

BitConnect était une plateforme qui proposait un programme d’«investissement » promettant 480% de rendement par an grâce à un supposé « robot de trading ». Il était très largement considéré comme étant une pyramide de Ponzi par la communauté.

Bitconnect fait l’objet d’un procès intenté aux États-Unis par six personnes accusant la société d’exploiter un système Ponzi en plus de nombreuses violations des lois sur les valeurs mobilières. Les six plaignants auraient investi collectivement environ 771 000 dollars dans le programme « Lending » de Bitconnect, et ils cherchent à obtenir réparation suite à la fermeture soudaine de la plateforme qui a entraîné une perte de plus de 95 % de la valeur des jetons Bitconnect.

La requête en justice a été déposée par six investisseurs auprès de la Southern District Court of Florida, et est faite au nom de tous les clients de Bitconnect. Elle a été intentée contre les trois personnes morales composant la société Bitconnect, en plus des intimés Glenn Arcaro, Trevon Brown, Ryan Hildreth, Craig Grant et Cryptonick – qui sont accusés de recruter de nouveaux investisseurs de manière agressive dans ce supposé système Ponzi en utilisant les réseaux sociaux.

La déclaration préliminaire décrit Bitconnect comme ayant amassé « millions de dollars en monnaie cryptographique » par le biais d’une « plateforme de négociation et d’un programme de prêt frauduleusement promu et exploité par » les accusés.


Elle indique en outre que «Bitconnect a garanti aux investisseurs jusqu’à un rendement total de 40% par mois sur leurs investissements, selon un système d’investissement à quatre niveaux basé sur la somme du dépôt initial». Ils se sont vus « promettre un rendement sur investissement de 1% sur une base quotidienne que Bitconnect prétendait être généré par son propre robot de trading et son propre logiciel de volatilité», qui devait être payé  « indépendamment des performances du marché ou du prix fluctuant des cryptomonnaies ». Un investissement de seulement mille dollars permettrait en théorie de dégager un rendement de 50 millions de dollars dans les trois ans.

Les plaignants affirment que l’ancienne capitalisation boursière de 2,5 milliards de dollars de Bitconnect a été « construite par des moyens frauduleux », en particulier « un vaste stratagème Ponzi qui a escroqué les investisseurs, s’est moqué des lois sur les valeurs mobilières des États et du gouvernement fédéral et a employé une armée de mercenaires des réseaux sociaux qui ont été payés pour attirer davantage de victimes peu méfiantes ».

Début de janvier, Bitconnect s’est prévalu d’une capitalisation boursière de plus de 2,5 milliards de dollars. Après avoir reçu des notifications de cessation et d’abstention de la part des régulateurs au Texas et en Caroline du Nord et après une augmentation des accusations d’escroquerie de type pyramide Ponzi, Bitconnect a soudainement annoncé qu’elle fermerait sa plateforme de prêt et d’échange, laissant de nombreux détenteurs de jetons Bitconnect dans l’impossibilité de liquider leurs actifs, dont la valeur s’est rapidement dépréciée de plus de 95 %.


CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger