Des États américains réclament à l’Inde la saisie de biens liés à Bitconnect

BitConnect était une plateforme qui proposait un programme d’«investissement » promettant 480% de rendement par an grâce à un supposé « robot de trading ». Il était très largement considéré comme étant une pyramide de Ponzi par la communauté.

 

Les autorités de deux États américains ont imploré le Criminal Investigation Department (CID) en Inde de saisir les biens des promoteurs de la société “d’investissement” BitConnect , rapporte le Times of India le 11 septembre.


BitConnect, qui a cessé ses opérations en janvier de cette année, était une monnaie cryptographique et un programme d’investissement accusé d’être un stratagème Ponzi. Les accusations étaient fondées sur le système de parrainage à plusieurs niveaux et sur la promesse d’un rendement astronomique sur les investissements des clients.

Les États américains de l’Illinois et de l’Arizona demandent à la CID de saisir les biens des promoteurs, soupçonnés d’avoir levé environ $5.6 milliards auprès des investisseurs. La plupart des fonds auraient été versés dans la société après la démonétisation des billets de banque de grande valeur à la demande du gouvernement Modi en 2016.

Le CID affirme que “ceux qui ont investi dans cette société de monnaie virtuelle après démonétisation sont soupçonnés de blanchir de l’argent”. L’organisme a ajouté qu’il demandera à la Direction de l’application de la loi et aux autorités fiscales d’enquêter auprès de ces investisseurs.

Au départ, le stratagème frauduleux a été dénoncé par l’homme d’affaires Shailesh Bhatt, qui a affirmé avoir été enlevé et dépouillé de 1,2 million de dollars en BTC par la police locale, une somme qui lui avait été confisquée.

Le CID a répondu :

“L’enquête a révélé que Bhatt avait investi 275 000 $ dans BitConnect et après la fermeture de la boutique en janvier 2017, il a enlevé un employé de BitConnect, Dhaval Mavani, et lui a extorqué Bitcoins, Litecoins et 25 millions de dollars en espèces”.

Suite à la cessation des activités de BitConnect, un certain nombre d’utilisateurs aux États-Unis ont intenté un recours collectif contre la société, demandant une indemnisation pour les fonds perdus, qui s’élèverait à 771 000 $. La plainte allègue que les jetons BitConnect étaient des titres non enregistrés dans le cadre d’un “vaste système de Ponzi”.


d’après cointelegraph

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger