La Corée du Nord organise une nouvelle conférence blockchain en 2019

La Corée du Nord est connue comme le pays le plus fermé de la planète . Il est également le plus militarisé par rapport à son nombre d'habitants. Cependant la nation gouvernée par Kim Jong-un va prochainement accueillir une conférence internationale sur le thème de la blockchain.

En Corée du Nord, l'utilisation d'internet est très contrôlée et reste limitée. Seule une élite à l'autorisation de naviguer sur le web. De plus, cet "internet" se nommant Kwangmyong est très réduit. Pas de lien vers le monde extérieur, censure extrêmement forte, pire encore, le pays a été déclaré ennemi d'internet par médecins sans frontières.

La Corée du Nord a notamment répliqué un Facebook local pour ses habitants chanceux de pouvoir surfer sur la toile. De plus, une personne sur 10 possède un smartphone. Cette statistique permet à elle seule de juger de la situation actuelle dans le pays.

Kim Jong-un, leader de Corée du Nord

Cependant, et malgré sa fermeture au monde, le pays a grandement évolué ces dernières années. En effet, la Corée du Nord vient d'annoncer une conférence internationale sur le sujet de la blockchain qui se tiendra du 18 au 25 Avril 2019. Cette dernière durera une semaine et aura lieu dans la capitale du pays : Pyongyang.

Les personnes avec un passeport sud-coréen, israélien et japonais ne sont pas conviées. La publication de l'état communiste précise l'interdiction aux journalistes de participer. Aucun média de propagande contre la dignité de la nation n'est permis.

Mise à part ces éléments, n'importe qui peut "candidater" pour faire partie de l'aventure, même les Américains.

Image disponible sur le site officiel de la Corée du Nord pour promouvoir l'évènement

Vous pouvez retrouver le lien du site web qui a annoncé l'évènement ici. Le programme de la semaine est fait de visites et de sorties. La Corée du Nord cherche à impressionner ses visiteurs. Vous aurez donc la chance de découvrir le musée de la guerre, ainsi que l'Université de Pyongyang et d'autres monuments de la ville.

Si vous avez du temps libre mi-Avril, nous vous invitons donc à tenter l'aventure et à nous envoyer un rapport à contact@cryptoactu.net. Blague à part, peu d'informations restent trouvables quant aux personnalités qui vont s'exprimer lors de la conférence. Et il faudra débourser 3300 euros, pour la formule tout compris, vol, hôtel, nourriture, visites.

Le complexe des sciences et de la technologie de Pyongyang

La Corée du Nord est une nation loin d'être inactive sur le plan technologique et malgré ses barrières avec le reste du monde, elle capitalise sur la blockchain et les cryptomonnaies pour son futur. Son évolution est donc à suivre, et elle pourrait devenir une nation importante de l'écosystème blockchain.

Pour aller plus loin, voici d'anciens articles qui démontrent l'intérêt de la Corée du Nord pour l'univers blockchain :

Suivez-nous sur nos réseaux pour obtenir les dernières nouveautés

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger