Le créateur des casques Beats s’apprêterait à réaliser une ICO

États-Unis – Le fabricant de casques Monster Products Inc. a demandé aux autorités de réglementation américaines de lancer une offre initiale (ICO) pour un montant de 300 millions de dollars, comme le confirme un dépôt auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) signé le 25 mai.

Monster, qui a fait ses débuts en 1978 mais est devenue ces dernières années tristement célèbre pour avoir cédé les droits de ses écouteurs Beats, prévoit maintenant d’émettre 500 millions de jetons Monster Money Network (MMNY) et d’en céder 60 % dans son ICO. Le dépôt auprès de la SEC représente l’enregistrement de jetons MMNY en tant que titres possibles en vertu de la loi américaine.

Les bénéfices iront à la création d’une plateforme, basée sur la chaîne de blocs Ethereum, pour permettre aux investisseurs d’utiliser des jetons pour leurs achats.

Ce projet fait de Monster la dernière grande entreprise à s’aventurer dans l’arène des ICO, un mois seulement après que l’application de messagerie chiffrée Telegram a annulé la partie publique de sa propre ICO.

Les attitudes réglementaires à l’égard de cette méthode de collecte de fonds continuent de se resserrer aux États-Unis, avec la participation américaine à une opération conjointe avec le Canada pour enquêter et punir les entreprises qui ne se conforment pas aux lois établies.

d’après cointelegraph

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger