Nouveau bain de sang des cryptomonnaies (-12% en moyenne)

Après le crash de Janvier 2018, le marché s’est lentement stabilisé. En effet, la volatilité a atteint des plus bas ces derniers mois. De nombreux traders s’attendaient à une remontée des cours. Cependant, c’est un flash crash qui s’est abattu sur le marché aujourd’hui.

La capitalisation globale est passée de 210 milliards à 187 milliards en quelques heures, soit une baisse moyenne de 12%. Le Bitcoin a perdu plus de 9%, l’Ethereum près de 12% et certaines autres cryptomonnaies comme NEO ou VET ont même dépassé les 15%.

Une capture d’écran de CoinMarketCap, ce 14 Novembre à 18h30 heure française

La réaction du marché après cet épisode “rouge” sera intéressante à suivre. Celui-ci pourrait enfoncer encore un peu plus le clou et continuer sa descente. Cependant, il est également courant lors de baisses foudroyantes comme aujourd’hui, de connaître des remontées fulgurantes par la suite.

Dans tous les cas, la volatilité semble stimulée et le marché pourrait retrouver de la liquidité. De quoi ravir les spéculateurs court-terme qui profitent des variations de prix dans un court laps de temps.

Les raisons du crash ?

Les pistes sont nombreuses pour expliquer ce crash :
-Expiration des futures du Bitcoin (CBOE)
-La plateforme la plus importante de l’écosystème (Binance) indisponible à cause d’une maintenance
-Un compte Twitter officiel de Google piraté (G suite), proposant une arnaque aux cryptomonnaies
-Le hardfork du BCH, prévu le 15 Novembre aurait également été un catalyseur important

Expliquer une correction ou une envolée des prix est très compliqué. En effet, le marché des cryptomonnaies ne réagit pas de manière rationnelle. De plus, les prix ne sont pas forcément corrélés à des évènements réels, il est donc très difficile d’anticiper ses variations.

L’explication pourrait simplement être qu’une ou plusieurs personne(s) ayant de nombreux BTC décident de les vendre. Puis, par effet boule de neige, et peur d’un nouveau crash, chacun veut sécuriser ses actifs et donc vendent également. Ajouter à cela les réactions des bots et les stop loss, les prix finissent par tirer vers le bas de manière violente comme aujourd’hui.

En rapport avec votre lecture

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger