Pourquoi l’arbitre du réseau EOS a fait geler 27 comptes

L’arbitre de la blockchain EOS a ordonné aux Block Producers de geler 27 comptes sans, dans un premier temps, fournir d’explication. Dans sa dernière publication, l’ECAF précise avoir reçu des demandes de particuliers concernant ces comptes qui les ont amenés à prendre cette mesure hautement controversée.

Une mesure d’urgence

L’arbitre de la chaîne de blocs EOS a ordonné aux Block Producers de geler 27 comptes. Dans sa dernière déclaration, l’ECAF fournit des éclaircissements, en indiquant avoir reçu des demandes de personnes concernant ces comptes, qui les ont conduit au gel de ces derniers. Si cette décision a fait débat dès le début, elle a pris une autre tournure puisque l’arbitre a revu le nombre de comptes concernés, passant de 7 au début à environ 27 dans sa dernière annonce.


L’ordonnance d’arbitrage ECAF, qui est une mesure d’urgence à destination des producteurs de blocs (BP), contient une liste de 27 adresses. Elle donne l’ordre clair aux fournisseurs de refuser de traiter les transactions pour les adresses et les clés indiquées pendant une période indéterminée,ou jusqu’à ce que l’ECAF fournisse d’autres instructions.

Cependant, cette ordonnance ne fournit aucun détail. Les réactions de la communauté ont été mitigées et cela est devenu un sujet de débat.


L’ECAF s’explique ensuite

Dans un document distinct, l’ECAF expose le raisonnement qui a motivé les mesures prises les 19 et 22 juin. Elle affirme en outre que le motif s’applique à tous les comptes énumérés et “à toutes les réclamations ECAF connexes”.

Les comptes ont été inscrits pour un gel conformément aux “demandes formelles soumises par des particuliers (c’est-à-dire des personnes) au Forum d’arbitrage EOS Core Arbitration Forum” (ECAF).

Il semblerait que les réclamations portent sur le fait que les demandeurs soient les propriétaires légitimes des comptes dont les tokens ont été prélevés sans leur consentement. Un autre argument invoqué est qu’ils sont incapables d’accéder aux comptes, en raison par exemple d’un piratage, et des « preuves solides » pour attester de l’identité individus aurait été apportées

Le concept de Block Producers est quelque chose qu’EOS a introduit et qui reste encore pour le moment à appréhender pour certains. Avec la présence d’arbitres, la situation se complique encore plus pour les personnes habituées à un fonctionnement blockchain totalement décentralisé et in-censurable.


d’après coingape

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger