DefiDollar (DUSD) et mStable mUSD – Les nouveaux stablecoins de la DeFi

 DefiDollar (DUSD) et mStable mUSD – Les nouveaux stablecoins de la DeFi

La Finance Décentralisée ne cesse de lancer de nouveaux projets à l’heure actuelle. Une productivité qui commence à inquiéter et qui rend difficile l’identification des jetons prometteurs reposant sur des projets viables. Une partie de cette créativité est dédiée à la mise en place de stablecoins. Mais il y a pourtant déjà le DAI devenu historique de MakerDAO…

La DeFi s’emballe et ce n’est pas nouveau. Les projets poussent comme des herbes qu’il est difficile d’identifier comme bonnes ou mauvaises. Une productivité fortement alimentée par le Yield Farming qui tente de tirer profit du moindre de ces mouvements. Un point qui reste positif lorsque cette activité permet d’alimenter des protocoles au sérieux et à la nécessité avérée. Mais parfois, cela ressemble à une production servant uniquement à toucher les subventions des liquidity providers. 

Dans cet environnement, de nouvelles formules de stablecoins sont en train de voir le jour. Ces dernières tentant de répondre à certaines problématiques spécifiques rencontrées dans le cadre de leur utilisation. Cela tout particulièrement au sein de la DeFi qui est un véritable laboratoire d’expérimentation à ciel ouvert, avec les risques que cela comporte. 

Lancement du DefiDollar (DUSD)

Dans ce tumulte vient de sortir le tout nouveau DefiDollar (DUSD). Un lancement qui a eu lieu hier et qui a rencontré un succès immédiat. Le plafond de sécurité mis en place à hauteur de 3 millions de dollars a en effet rapidement été atteint. Il n’est déjà plus possible de frapper (mint) de nouvelles unités pour le moment. 

Cet accueil très favorable de la communauté DeFi va très certainement permettre d’assister à une autre session de création de DUSD dans les semaines à venir. Cela permettant d’en élever la valeur totale bloquée (TVL) dans son protocole. 

Pour avoir la possibilité de générer des DefiDollars il est pour le moment nécessaire de passer par le pool de liquidité sUSD de la plateforme Curve, spécialiste incontestée dans le domaine. Leur achat se fait à l’aide d’autres stablecoins de type jetons ERC20 comme le DAI, l’USDC, l’USDT ou encore le sUSD. 

« Le prix exact du jeton DUSD est fonction de la liquidité disponible dans le pool de Curve et du cours des stablecoins fournis par les oracles de Chainlink. » – DefiDollar

L’équipe derrière ce lancement annonce fièrement que sa formule de DefiDollar a fait l’objet d’une série d’audits professionnels. Une donnée effectivement rassurante « au milieu d’une époque non vérifiée. » Ce qui leur permet de présenter ce stablecoin et sa plateforme comme un endroit où « les utilisateurs peuvent être sûrs de mettre la sécurité au premier plan. »

Une offre qui semble fortement inspirée du lancement de la formule innovante du protocole mStable en avril dernier. En particulier du fait de l’annonce de l’éventuelle mise en place d’un jeton natif « qui fait de DefiDollar une opportunité agricole intéressante qui reflète la croissance fulgurante du jeton de gouvernance MTA de mStable. »

Les méta-actifs de mStable (mUSD)

Alors que le DAI de MakerDAO est censé occuper cette position, un certain nombre de formules de stablecoins voient le jour au sein de la DeFi. La raison principale invoquée étant une volonté de limiter le principe de fragmentation et de manque de rendement qui paralyse actuellement ce marché. Une réalité qui oblige les utilisateurs des services de la DeFi à passer d’un stablecoin à un autre afin de profiter des opportunités disponibles.

Une problématique qui est a l’origine du récent lancement du protocole mStable. Ce dernier offrant une formule de méta-actifs sous la forme du stablecoin mUSD, un dollar USD tokenisé. En pratique cela consiste à avoir un jeton qui aura toujours une valeur de 1:1 avec n’importe quel stablecoin de son panier (USDT, TUSD, USDC et DAI). Ce qui offre la possibilité d’effectuer des opérations de swap sans effet de glissement (slippage) sur le prix et sans aucuns frais, mis à part les frais de transaction toujours actuellement exorbitants du réseau Ethereum (ETH).

Le mUSD est également rattaché au jeton de gouvernance du nom de Meta (MTA). Ce dernier fait office d’assurance contre les risques en recevant un pourcentage de tous les revenus générés par le système. Ce qui motive ses détenteurs à assurer la stabilité du protocole mStable pour en faire monter le prix. Tout en offrant une protection contre la perte de capital.

La mutation des stablecoins

Les stablecoins sont actuellement au centre de toutes les attentions. Cela qu’il soit question de leurs atouts évidents ou du problème de concurrence qu’ils posent aux instances de régulation monétaires mondiales. En particulier au coeur de la course actuelle pour le développement des monnaies de Banques centrales (CBDC). 

Les offres actuelles de stablecoins développées au sein de la Defi permettent d’en optimiser l’utilisation tout en réduisant les frais que cela peut impliquer. Ce ne sont cependant que des solutions en cours de développement indiquant très clairement sur leurs sites Internet que leur adoption expose à des risques. Mais il est certain qu’elles trouveront un public car elles répondent à une problématique réelle de cet univers. 

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,169