Bitcoin

Des investisseurs BTC étonnamment modérés sur son prix

15 Déc 2020 - 14:50

Une enquête de la société minière Genesis Mining témoigne de la confiance des investisseurs dans les fondamentaux du Bitcoin. Mais plus surprenant, elle révèle aussi une prévision de prix sur la décennie à venir plutôt « modérée ».

Confiance dans les fondamentaux du Bitcoin, tempérance sur son prix

La plateforme minière Genesis Mining vient de dévoiler les résultats d’une enquête qu’elle a menée auprès de 1000 investisseurs en Bitcoin résidant aux Etats-Unis. Un des faits saillants révélés par l’étude est la conviction, pour les deux tiers d’entre eux, que Bitcoin est une réserve de valeur à long terme qui continuera de s’apprécier dans le temps. De même, pour plus de la moitié des répondants, il sera, dans les cinq à dix ans à venir, gagnant par rapport à l’or, les valeurs boursières traditionnelles et l’immobilier.

Cependant, malgré un sentiment globalement positif, seulement 18,6% des personnes interrogées déclarent que le prix du Bitcoin dépassera 50 000 dollars d’ici 2030. Un seuil qui peut sembler relativement modeste si on considère l’amplitude d’augmentation qui ne serait alors que de 160 % sur 10 ans. A titre comparatif, rappelons que depuis janvier 2020, le BTC a connu une croissance de plus de 170 %.

Plus remarquable encore, plus de la moitié envisage un prix du Bitcoin inférieur ou égal à son prix actuel avec une proportion non négligeable d’investisseurs (11,8%) prévoyant un BTC susceptible de retrouver des prix inférieurs à 1000 $. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas soulevés par un optimisme béat. Mais ce que d’aucuns pourraient juger comme un excès de pessimisme ne repose pas sur rien. Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer, rappelant que dans le domaine des cryptos, rien n’est jamais garanti, étant plus que d’autres valeurs exposées à des risques structurels et conjoncturels.

L’écueil de la réglementation

Un tiers des répondants s’attendant à une baisse des performances redoute que le Bitcoin soit limité par de nouvelles réglementations. Pire encore, un cinquième d’entre eux prévoit son interdiction totale par les gouvernements. D’autres raisons moins radicales motivent aussi le pessimisme quant à son prix. En effet, 17% pensent que le Bitcoin sera remplacé par une autre cryptomonnaie plus performante ou par une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). Enfin 10% des moins optimistes parie sur un BTC à la baisse à cause de l’absence de cas d’utilisation pratique.

Si le constat paraît sombre, il ne s’agit pas effectivement de nier toutes les menaces qui continuent de peser sur les cryptomonnaies. Il ne faut pas mésestimer le pouvoir de nuisance des régulateurs qui du fait de la nature décentralisée et incensurable de Bitcoin, ne pourront certes pas l’éradiquer de la surface de la terre, mais pourront l’étrangler par des mesures coercitives abusives.

Enfin, pour finir sur note plus joyeuse, notons que près de 30% des répondants haussiers pensent que l’adoption de Bitcoin sera motivée par une confiance réduite dans les devises fiduciaires. 5,8% misant malheureusement sur une crise économique majeure pour déclencher une adoption généralisée.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche