Distribution publique du yuan numérique

 Distribution publique du yuan numérique

L’offensive chinoise continue avec une distribution publique de DCEP

50 000 résidents du centre urbain de Shenzhen, choisis au hasard, vont recevoir gracieusement plus de 1,5 million de dollars en yuan numérique pour le tester dans différents commerces de la zone.

10 millions de RMB numérique distribués à la loterie

Dans le cadre de son programme pilote destiné à tester et à promouvoir la version numérique du yuan, la Banque centrale chinoise prévoit de distribuer un total de 10 millions de DCEP (Digital Currency Electronic payment). C’est le district de Luohu à Shenzhen, l’une des grandes villes-tests, qui finance le projet. L’agence de presse locale Sina Finance rapporte que les bénéficiaires seront tirés au sort sur la base du volontariat. En effet, les résidents de Shenzhen désireux de participer, doivent préalablement s’inscrire en ligne. S’ils gagnent à la loterie, ils recevront un don de l’ordre de 200 renminbi. Ils pourront alors dépenser leur obole auprès de l’un des 3389 commerces du district sélectionnés.

L’opération est rapide : inscription dès le 9 octobre et achats effectifs devant se dérouler du 12 au 18 octobre. Outre des délais d’exécution très courts, l’expérimentation répond à des règles très précises. Il n’y a pas de transfert possible à une autre personne du cadeau numérique. Et les RMB reçus obligatoirement dépensés, sinon le montant inutilisé rejoindra les caisses du district.

Une distribution publique révélatrice d’un yuan numérique de plus en plus performant

Après l’annonce officielle des données chiffrées de l’avancée du RMB numérique pour toutes les opérations menées en interne, l’expérimentation connaît donc un nouveau coup d’accélérateur, et pas des moindres. En effet, elle prend une dimension très concrète en s’adressant directement aux futurs utilisateurs et en usant de la formule éprouvée du cadeau. Offrir de l’argent gratuit est assurément un bon moyen pour stimuler l’appétit de la population et susciter son consentement à cette monnaie du peuple (renminbi en mandarin) nouvelle génération.

Empruntant à bon escient l’expression « enveloppe rouge » – moyen traditionnel en Chine pour donner de l’argent à ses proches lors d’occasions spécifiques – les autorités savent habilement manier la sémantique pour ajuster leur stratégie de conquête. Un stratagème qui se répète puisque dernièrement, 5000 de ces fameuses enveloppes ont été également offertes à des soignants « méritants ». Ces dons sont aussi une façon d’initier rapidement la population aux portefeuilles RMB dédiés développés à la fois par la Banque populaire de Chine et des banques commerciales. Quatre sont disponibles dès à présent en téléchargement sur les sites respectifs. Une formalité pour la grande majorité des chinois habitués à régler leurs achats à l’aide d’applications mobiles (Alipay et WeChat principalement).

Le succès (ou l’échec peu probable) de l’opération permettra aussi aux artisans de cette nouvelle infrastructure de paiement d’évaluer la notoriété du projet et sa faisabilité à l’échelle nationale. L’échelon du district étant en général, en Chine, la mesure-étalon des politiques mises en place.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,169