Régulation

Dubaï – OKX obtient la licence provisoire pour étendre ses services aux EAU

19 Juil 2022 - 15:00

L’autorité de régulation accorde une licence provisoire à l’application de trading OKX. Grâce à celle-ci, la plateforme peut proposer et étendre ses services d’échange ainsi que certains produits aux investisseurs préqualifiés aux EAU.

La possibilité d’obtenir une licence provisoire pour exercer légalement sur le territoire est récente. En effet, il s’agit d’un nouveau régime institué début avril 2022 qui fait suite à la première loi sur les cryptomonnaies adoptée le 09 mars. Sur le fondement de cette loi, Dubaï a pu créer une autorité de régulation des cryptomonnaies. Elle est appelée Virtual Assets Regulatory Authority (VARA). Son rôle principal est de surveiller, contrôler les plateformes, mais aussi de délivrer des licences.

Encore une fois, la plateforme Binance a devancé ses concurrents en l’obtenant en premier, puis FTX a suivi le mouvement. Et aujourd’hui, c’est au tour d’OKX de voir sa demande satisfaite. La nouvelle est partagée dans un communiqué officiel.

Plateformes d'échanges

Binance et FTX s'implantent dans le golfe Persique

Nathalie E. - 16 Mar 2022 - 10:58

Binance et FTX étendent leur champ d’action à deux Etats arabes du [...]

Lire la suite >>

Licence provisoire – Quels droits pour OKX ?

Grâce à cette licence, certes uniquement provisoire, la plateforme OKX détient le droit d’exercer son activité aux Émirats arabes unis sous le statut de « fournisseur de services d’actifs virtuels ». En outre, elle pourra opérer au sein du marché des actifs numériques de Dubaï tout en y développant sa présence. De même, l’intérêt est – comme évoqué – de pouvoir étendre ses services aux « investisseurs et aux fournisseurs de services financiers préqualifiés ».

OKX licence dubai

Lennix Lai, directeur général de la société réagit à la décision de la VARA et déclare que :

« La région MENA est l’un des marchés à la croissance la plus rapide pour notre industrie, et nous sommes très heureux d’être au cœur de cet écosystème florissant. OKX est impatient de contribuer de manière significative au libre échange d’idées qui sera si important pour le développement de cet espace, tout en innovant pour l’avenir dans un cadre réglementé ».

Lennix Lai, directeur général d’OKX

OKX semble avoir des plans pour son arrivée à Dubaï. Car dans son communiqué, la plateforme précise qu’elle souhaite s’engager activement dans la mise en place d’une infrastructure. Mais également agrandir son équipe qui sera directement présente sur place. Dans le même temps, elle compte aider l’autorité de régulation (VARA) nouvellement créée notamment en « facilitant la recherche et le partage de connaissances ».

Régulation

Les Emirats arabes unis veulent devenir un carrefour central de l'activité crypto

Nathalie E. - 21 Feb 2022 - 18:58

L’Etat fédéral de la péninsule arabique a l’ambition de devenir [...]

Lire la suite >>

En l’aidant, comme le font d’autres acteurs de l’écosystème, la VARA devrait être en mesure d’édicter un cadre réglementaire précis et favorable aux cryptomonnaies. Il semble en effet que Dubaï ait la volonté de devenir un endroit de premier plan pour les acteurs du marché. Une volonté par ailleurs confirmée par la déclaration d’OKX qui affirme que le but est de « faire de Dubaï une plaque tournante de premier plan pour l’industrie mondiale des actifs virtuels. »

Pour conclure, Dubaï se démarque une nouvelle fois par cette décision et pourrait bien prendre la place tant convoitée à l’avenir.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche