Ethereum Foundation octroie 5 millions de dollars à Parity Technologies

 À l’aide de ces fonds, la société basée au Royaume-Uni pourra continuer à développer la blockchain de l’Ethereum.

D’après un article du blog officiel de l’Ethereum Foundation publié le 7 janvier dernier, la Société Parity Technologies a obtenu une subvention de 5 millions de dollars de la part de l’organisation. Ce don aidera la société britannique dans le cadre de ses recherches pour contribuer au développement de la blockchain de l’Ethereum (ETH).

La subvention sera divisée en différents paliers

La subvention doit permettre à Parity Technologies de continuer à contribuer au progrès de l’Ethereum (ETH). Source : Pixabay.

La subvention doit permettre à Parity Technologies de continuer à contribuer au progrès de l’Ethereum (ETH). Source : Pixabay.

Cette aide financière de 5 millions de dollars permettra à Parity Technologies de développer la portée, la sécurité et la convivialité de l’Ethereum. La subvention est fractionnée en plusieurs tranches distinctes selon la contribution apportée par la société de développeurs. Une partie des fonds ayant déjà été octroyée pour des travaux effectués, la seconde partie du soutien sera graduellement versée à Parity Technologies lorsque les étapes suivantes seront complétées :

• Finalisation de l’intégration de WebAssembly (eWasm) à l’Ethereum ;
• Création d'un nouveau wallet léger pour le mainnet de l’ETH ;
• Réussite de la phase 0 et de la phase 1 du sharding.

Vitalik Buterin, le cocréateur de la deuxième devise virtuelle la plus utilisée au monde, a de grandes attentes envers le sharding. Cet algorithme doit permettre à la blockchain de l’Ethereum de traiter jusqu’à plusieurs milliers de transactions par seconde.

La vision de Parity Technologies 

La contribution de l’Ethereum Foundation est un moment tournant dans les activités de cette société prometteuse.

Jusqu'à maintenant, l’entreprise s'autofinançait en offrant des applications et des outils open source pour réaliser la vision « Web 3.0 » de Gavin Wood, cocréateur de l’ETH et fondateur de Parity Technologies.

Entre autres, Wood envisage de créer un internet décentralisé qui permet aux entrepreneurs de conserver la mainmise sur leur entreprise. Il estime, en effet, que l’information est un droit humain absolu. Enfin, en démocratisant la finance, celui-ci aspire à réduire le pouvoir institutionnel qu’il considère comme étant biaisé.

Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en science informatique, Gavin Wood a participé à la création de nombreux jeux vidéo. De même, c’est un intérêt pour la théorie des jeux qui a d’abord incité le fondateur de Parity Technologies à participer au projet de l’Ethereum en 2013. En janvier 2014, il a codé la première application fonctionnelle de l’ETH intitulée « PoC-1 ».

Ethereum poursuit sa lancée au sein de l’écosystème virtuel

L’Ethereum a bien progressé depuis son lancement en 2015. Source de l’image : Pixabay.

L’Ethereum a bien progressé depuis son lancement en 2015. Source de l’image : Pixabay.

Nous pouvons dire que les choses avancent bien pour Ethereum depuis son lancement en 2015 par Vitalik Buterin. La devise cryptographique ne cesse de donner naissance à de nouvelles applications. À titre d’exemple, la création de Beyond The Void permet d’illustrer ce succès. Nous vous rappelons que cette ICO française avait permis de lever plus de 30 000 ETH en 2016 pour développer le projet.

Suivez-nous sur nos réseaux

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

13 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger