Ethereum

Ethereum fait plus fort que Visa en 2021

15 Mar 2022 - 15:45

Le secteur des cryptomonnaies enregistre une adoption toujours plus importante. Avec une année 2021 portée par la hype d’un bullrun du Bitcoin qui s’enlise. Mais également l’essor d’une DeFi devenue multi-chain afin de permettre au réseau Ethereum de ne pas s’effondrer sous le poids des succès qu’il supporte. Et contre toute attente, le volume total de ses transactions vient de franchir un cap décisif. Car malgré des frais élevés et la multiplication de ses layers 2, il surpasse maintenant le réseau de paiement Visa.

Le meilleur moyen de mesurer l’adoption d’un réseau est de connaître la quantité de valeur estimée en USD qu’il permet de transférer. Un domaine dans lequel s’impose Ethereum, depuis qu’il est définitivement passé devant le Bitcoin il y a maintenant plus d’une année. Et un résultat à mettre en relation directe avec l’essor toujours plus important de la DeFi, dont il reste la principale terre d’accueil. Mais auquel il ne faut pas manquer d’ajouter la véritable explosion enregistrée par le marché des jetons NFT, sur l’année 2021.

Une dynamique que certains estiment néanmoins fortement freinée par le montant important de ses frais de transaction. Au point d’avoir vu s’opérer une véritable fuite de ses utilisateurs vers des réseaux moins gourmands. Mais même si certains concurrents ont clairement profité de cette tendance, le réseau Ethereum est incontestablement resté le leader, tous secteurs confondus. Une position qu’il impose dorénavant en dehors de la zone crypto.

Ethereum – Une communauté de protocoles

Malgré ses problèmes actuels et récurrents, le réseau Ethereum (ETH) reste encore la principale plateforme de développement dédiée à l’écosystème des cryptomonnaies. Avec une TVL pour le secteur de la DeFi qui se maintient toujours au-dessus du seuil des 50%, même si elle accuse une baisse notable sur les derniers mois. Car ce montant, actuellement à 108,75 milliards de dollars, dépassait largement les 80% il y a tout juste une année en YTD. Avec à cette époque une TVL de 52,9 milliards de dollars pour un marché alors estimé à 63,11 milliards au total.

Ethereum

Ethereum 2.0 - Pas avant fin 2022 et avec un réseau en partie centralisé

Hugh B. - 11 Dec 2021 - 09:00

L’évolution difficile du réseau Ethereum vers sa version 2.0 est une [...]

Lire la suite >>

Un colosse aux pieds d’argile en pleine phase de mutation vers une version Ethereum 2.0 encore plus attendue qu’effective. Avec comme principaux soutiens actuels, des layers 2 toujours plus nombreux. Et dont le but est de lui permettre de continuer à fonctionner, sans avoir à supporter l’intégralité de ses propres transactions. Au point d’être envisagés par Josh Stark, de la Fondation Ethereum, comme le simple point de départ du véritable avenir de cette blockchain, en temps que layer 1 historique.

« Au fur et à mesure que les protocoles de type layer 2 (L2) continueront de mûrir et de gagner des parts de marché, leurs transactions cumulées augmenteront. Cela jusqu’à largement dépasser la capacité de transaction de leur seul layer 1 (L1). « Ethereum » ne fait plus référence à un protocole unique, mais à une communauté de protocoles qui partagent une blockchain L1 commune.« 

Josh Stark, Ethereum Fundation

Ethereum – Une activité supérieure à Visa

Et de toute évidence, ses estimations se trouvent renforcées par les chiffres publiés dans son récent rapport pour l’année 2021. Car le constat est sans équivoque : le volume total des transactions enregistré au cours de cette période affiche pour Ethereum un total de 11 600 milliards de dollars. C’est-à-dire plus de deux fois celui du Bitcoin à 4600 milliards de dollars. Mais surtout, une quantité pour la toute première fois plus élevée que les résultats du réseau de paiement Visa (10 400 milliards de dollars).

Un total que Josh Stark présente comme « sous-estimé. » Car il ne comptabilise par l’ensemble des jetons ERC-20 déployés sur le réseau Ethereum, mais uniquement ceux « avec un volume supérieur à 500 millions de dollars. » Quoi qu’il en soit, ce résultat s’impose comme un véritable symbole. Car il confirme l’importante que sont en train de prendre les cryptomonnaies dans le paysage économique mondial. Et la force encore tout à fait réelle d’un réseau Ethereum que certains ont voulu jeter un peu trop rapidement avec les frais de transaction…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche