Cryptomonnaies

Exchange crypto maison pour le géant ibérique de la distribution El Corte Inglés

29 Mar 2022 - 08:58

El Corte Inglés, la populaire enseigne ibérique de vente au détail, a noué un partenariat avec le cabinet Deloitte, l’un des « Big Four« , pour déployer un exchange crypto maison. Un projet à destination exclusive de ses 11 millions de clients dûment enregistrés via leurs cartes de paiement bancaire.

El Corte Inglès veut sa propre plateforme d’échange crypto

Après plusieurs mois de débats internes selon le média El Cotizalia, le groupe espagnol El Corte Inglés a décidé d’élargir son aventure crypto. Si comme un nombre croissant d’enseignes dans le monde, la chaîne de distribution accepte déjà les paiements en cryptomonnaies, elle veut désormais créer sa propre plateforme d’échange crypto.

Pour ce faire, elle a fait appel à l’expertise du cabinet comptable Deloitte, lui-même secondé par Minos Global, une société spécialisée dans la blockchain.

L’objectif du détaillant est de proposer à ses 11 millions de clients fidèles « un nouveau concept d’investissement ». De fait, pour faciliter la mise en place de ce service, la holding, assistée de Deloitte, a créé une nouvelle société du nom de Bitcor. Une marque qui a été enregistrée préalablement auprès de l’Office de la propriété intellectuelle de l’Union européenne (Euipo), pour offrir « des services financiers, des transactions financières liées au change et au commerce des devises ».

La plateforme fonctionnant en circuit fermé, permettra l’achat/vente de plusieurs cryptomonnaies dont les deux majeures, BTC et ETH.

La grande distribution à la recherche de stratégie crypto pour fidéliser sa clientèle

Cette décision de s’engager plus avant dans le monde de la crypto n’est pas une première dans l’univers de la grande distribution. D’autres avant El Corte Inglés s’y sont essayé. Ainsi le groupe français Casino, en partenariat avec la Société Générale et PwC, a lancé il y a maintenant un an, un stablecoin indexé sur l’euro. L’objectif du Lugh (EUR-L) : développer de nouveaux moyens de paiement et fidéliser durablement la clientèle.

De l’autre côté de l’Atlantique, c’est le leader américain Wallmart qui fait fort. En effet, non seulement l’enseigne veut créer sa propre cryptomonnaie, mais également une collection de NFT pour préparer son entrée dans le métavers. Un exemple sans doute suivi de beaucoup d’autres au vu de la convoitise suscitée par ce Web3 si prometteur. Un effet boule de neige sur le modèle « notre blockchain dans votre caddie » qui a envahi le secteur il y a quelques années.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche