Ethereum

EY lance un protocole de layer 2 pour réduire les frais de gaz sur Ethereum

05 Juil 2021 - 19:01

Le cabinet d’audit financier et de conseil EY, membre du Big Four, vient de mettre en accès libre un protocole de couche 2 axé sur la mise à l’échelle de la blockchain Ethereum, destiné à réduire les coûts et à optimiser les performances. Nightfall 3 utilise des preuves à connaissance nulle (ZKP) avec un cumul dit « optimiste ».

Une solution combinée pour désengorger la blockchain Ethereum

Le géant du conseil EY n’en est pas à sa première proposition quant à la résolution de problème posé par la blockchain Ethereum. Il en est même, pour ce qui concerne ce nouveau protocole open source, à sa 3ème version. Une version qui combine des preuves à connaissance nulle (ZK ou ZKP), utilisant des algorithmes cryptographiques pour vérifier qu’une information transmise par la blockchain contient le bon type de contenu sans le révéler, et un nouveau modèle de gestion de la vérification des transactions connu sous le nom de Optimistic Rollup (cumul optimiste). Le protocole ainsi formé est diffusé sous le nom de ZK-Optimistic Rollup selon l’article du blog EY.

Nightfall 3 regroupe les transactions ZKP en groupes, appelés cumuls. Ceux-ci sont connus sous le nom de cumuls « optimistes » car le système suppose que les transactions sont valides, sauf preuve contraire, et élimine le processus consistant à demander à tous les participants de vérifier toutes les transactions. »

Joanna Hardy, responsable des relations avec les médias d’EY

Des frais réduits sur les transactions

Les cumuls dits optimistes sont censés résoudre les problèmes d’engorgement de la blockchain Ethereum. En effet, ils déplacent l’exécution des transactions basées sur le réseau principal (ou couche 1) vers une couche 2 ou sidechain. Avec une telle approche, arbitrée par des contrats intelligibles, le débit devient plus fluide et peut prétendre selon EY, à une réduction des frais de l’ordre d’un « huitième du coût nécessaire pour effectuer un transfert de jeton ERC20 public conventionnel ».

Sur la base de l’expérience d’EY, les roll-ups ZK-Optimistic sont actuellement parmi les plus efficaces pour équilibrer les incitations à la sécurité et l’efficacité mathématique pour l’exécution de transactions privées sur le réseau public Ethereum. »

Paul Brody, responsable mondial de la blockchain d’EY in blog EY

Ce nouvel outil serait donc une réponse possible à « la congestion du réseau et à l’augmentation des coûts de transaction ». En le mettant à la disposition de tous, EY espère créer un effet incitatif.

Comme nous l’avons fait par le passé, nous apportons à nouveau ce code au domaine public pour accélérer l’adoption de cette technologie par les entreprises. »

Paul Brody, responsable mondial de la blockchain d’EY in blog EY

Si les frais de transaction sur la blockchain Ethereum se sont calmés après avoir connu des records indécents au moment du pic de prix de l’Ether début mai, leur montant actuel, oscillant autour de 3 $, reste très élevé. Et une flambée est toujours à craindre si le marché repart à la hausse.

Cette itération du protocole Nightfall pourrait peut être apaiser quelques angoisses, notamment chez les amateurs de la DeFi. Néanmoins, un calcul rapide permet de voir que le compte n’y est pas face notamment à des blockchains comme Solana ou Polygon.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche