Fantom – Monétiser les frais de transaction pour récompenser les dApps

Les périodes de marchés baissiers sont le meilleur moment pour faire le point sur la tokenomics et/ou les stratégies de développement – ou de survie – des projets crypto. En premier lieu car la baisse d’intérêt affichée par les investisseurs et utilisateurs pousse la plupart de ces applications décentralisées (dApps) dans leurs retranchements. Mais également les différents réseaux en train de chercher comment retenir ces dernières au sein de leurs écosystèmes. Et pourquoi pas, comme le propose Fantom (FTM), en appliquant un principe incitatif de monétisation des frais de transaction…

06 janvier 2023 - 09:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Le désintérêt affiché pour tout ce qui touche de près ou de loin aux cryptomonnaies est à son comble en ce début d’année. Ce qui n’empêche pas certains « investisseurs » de continuer à jouer à la loterie avec un nouveau shitcoin (DONK) sur le réseau Solana. Heureusement, pendant ce temps certains projets continuent de construire et de proposer des solutions réellement innovantes. Comme dans le cas de la blockchain Fantom (FTM) en perte de vitesse depuis quelques mois.

Activité sur le réseau Fantom (FTM) – Source : Santiment

Car le marché baissier met à mal la tokenomics de nombreux projets – souvent basée sur une tendance haussière – dans le secteur des cryptomonnaies. Au point d’être obligé de revoir cette copie afin de l’adapter à une tendance moins favorable. Et c’est ce que vient de faire le réseau Fantom, suite à l’adoption presque unanime d’une proposition communautaire visant à monétiser les frais de transaction (gas). C’est-à-dire ?

Fantom – Monétiser les frais de transaction

Le réseau Fantom, comme la plupart des autres, fait face à une baisse importante de son activité aussi bien en termes de développement que d’utilisation. Une situation que le départ de son maître à penser Andre Cronje au début de l’année dernière n’a certainement pas arrangé. Même si depuis ce dernier semble être revenu, plus discrètement, dans les rangs des esprits en charge de la construction de cet écosystème classé dans le top 10 des acteurs de la DeFi par le site DefiLlama.

Avec une valeur totale verrouillée (TVL) qui pointe actuellement à 420 millions de dollars, très loin de son pic de 8 milliards de dollars enregistré en mars 2022. Cela quelques jours seulement avant le départ d’Andre Cronje, à l’origine d’un effondrement de plus de 40% en seulement quelques jours. Et depuis une tendance baissière en train de se résumer à la nécessité de prendre les choses en main. Raison pour laquelle une proposition communautaire vient d’être adoptée à 99,8% dans le but de mettre en place un principe de type « incitation d’affiliation » appliqué aux frais de gas.

« La dernière proposition de gouvernance de Fantom est passée, apportant la monétisation du gaz à des dApps réussies ! En plus d’optimiser la demande d’espace de bloc, cette mise en œuvre récompense les créateurs de qualité sur Fantom de manière durable, en utilisant une méthodologie similaire aux incitations d’affiliation« 

Fantom Foundation

Blockchain

Fantom (FTM) - Extinction des burns au profit d'investissements communautaires

Hugh B. - 28 Jul 2022 - 08:55

La véritable spécificité du secteur des cryptomonnaies est de reposer sur un [...]

Lire la suite >>

Fantom – Récompenser les dApps populaires

Un principe qui entre dans le cadre des perspectives publiés par Andre Cronje en ce début d’année, visiblement partagées avec l’équipe de la Fondation Fantom. Une lettre dans laquelle il expose la stratégie de développement de ce réseau sur les 12 prochains mois. Et même s’il « peut parfois être difficile d’aligner tout le monde », la tendance reste de « fournir la blockchain avec le débit le plus élevé disponible pour offrir une seule couche de règlement sécurisée pour toutes les activités décentralisées ». Tout un programme…

« Notre objectif primordial au cours des 12 prochains mois sera de créer un environnement permettant aux développeurs de dApps de créer des entreprises durables, tout en nous différenciant des autres solutions layer 1« 

Andre Cronje

Et afin d’enclencher cette dynamique, l’une des premières décisions adoptées par la communauté (disponible à partir du 5 janvier) est de mettre en place un système permettant de fidéliser les développeurs de dApps populaires. Cela en leur offrant une participation aux frais de gas qu’ils génèrent, à l’aide d’un programme « similaire aux incitations d’affiliation ». Une technique dont l’inspiration assumée est le Web2, avec ses logiques de revenus appliquées aux créateurs de contenu sur des plateformes comme Youtube ou Twitch.

Stablecoins et MNBC

fUSD - Déploiement sous haute tension du stablecoin natif du réseau Fantom

Hugh B. - 24 May 2022 - 11:00

C’est une véritable crise de confiance qui secoue actuellement le [...]

Lire la suite >>

Dans les faits, cela concerne un principe de « partage des revenus pour les dApps en fonction du gas utilisé » qui devrait permettre de fournir « un revenu durable à long terme pour les équipes de dApps fortes ». Avec comme volonté évidente de tenter de retenir tout autant que de relancer le développement d’applications décentralisées sur l’écosystème Fantom. Le tout accompagné de simplifications très intéressantes comme les « subventions de gas » qui permettront d’interagir avec un protocole sans avoir besoin de posséder de la cryptomonnaie FTM pour régler les frais de transaction. Une année 2023 qui s’annonce riche en améliorations…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche