Régulation

Fed vs stablecoins – À la recherche de la stabilité perdue

10 Mai 2022 - 15:00

La Réserve Fédérale américaine (Fed) n’est décidément pas à compter dans les rangs des amateurs de cryptomonnaies. Une position légitime si l’on considère que ces dernières viennent interférer sur la scène d’un marché monétaire qu’elle s’efforce de dominer. Avec en tête du cortège des stablecoins adossés au dollar, mais émis par des structures privées et/ou décentralisées. Et un secteur de la stabilité numérique dont la forte croissance inquiète dans les plus hautes sphères. Au point d’être envisagé comme un risque pour une « stabilité financière » dont on se demande si elle peut encore la revendiquer.

Il semble que les stablecoins soient au centre de nombreuses préoccupations à l’heure actuelle. Même si cet « interêt » n’a rien d’une nouveauté de la part de la Réserve Fédérale américaine (Fed). Cette dernière y voyant bien plus un risque pour l’hégémonie de son dollar qu’autre chose. Avec de nombreux rapports à répétition dont la tonalité reste toujours à la méfiance répressive. Car il ne s’agit après tout que d’une concurrence imprévue et – de son point de vue – illégitime.

Bitcoin

FMI - "Nous avons imprimé trop d'argent sans penser aux conséquences imprévues"

Hugh B. - 23 Apr 2022 - 13:00

Alors que le Bitcoin enflamme les débats sur de nombreux sujets, la crise [...]

Lire la suite >>

Des inquiétudes émises officiellement à propos d’une « stabilité financière » que la Fed n’a même pas honte de revendiquer. Cela en plein cœur d’une crise économique mondiale dont l’une des causes est sans aucun doute la noyade par déversement de dollars. Mais de toute évidence, le problème est encore une fois ailleurs. C’est en tout cas ce que semble souligner un récent rapport sur le sujet, rendu public hier. Avec des affirmations qui résonnent toutefois différemment au regard de la situation chaotique qui entoure le stablecoin UST.

Stablecoins – Des « vulnérabilités structurelles »

Il faut parfois savoir reconnaître la clairvoyance émise par certains, même s’ils sont dans le camp adverse. Mais cela tout en gardant à l’esprit qu’une litanie répétée en boucle finit presque toujours par trouver un exemple pour la justifier. Et même si ce genre de rencontre ne représente pas nécessairement une validation des affirmations précédemment édictées. Avec dans le cas présent, une collision frontale assez perturbante entre le dernier rapport de la Fed, abordant le sujet des stablecoins, et un UST en train de se débattre pour retrouver son ancrage au dollar, perdu depuis bientôt 24h (0,92$).

« Les stablecoins visent généralement à être convertibles en dollars, mais ils sont adossés à des actifs qui peuvent perdre de la valeur ou devenir illiquides en période de crise. Par conséquent, ils sont confrontés à des risques de remboursement similaires à ceux des fonds monétaires de premier ordre.« 

Rapport de la Fed

Un hasard de calendrier qui offre un éclairage différent sur cette « vulnérabilité systémique » mise en avant dans la dernière édition de ce « rapport sur la stabilité financière. » Tout cela sur fond d’un marché inscrit à la baisse, entraînant avec lui une stabilité numérique algorithmique décidément très fragile. Ou, selon les défenseurs du projet Terra (LUNA), sous le coup d’une « attaque FUD » dont l’impact n’a pas fini de délivrer toutes ses secousses.

Fed – À la recherche de la stabilité perdue

Malheureusement, la situation actuelle permet de justifier – au moins en partie – le portrait dressé par les analystes de la Fed. Car de toute évidence le tout jeune marché des stablecoins reste risqué, malgré un succès incontestable. Avec un classement violemment redistribué en défaveur de l’UST. Mais face à des acteurs et concurrents principaux dont la stabilité se paye au prix d’une centralisation tout aussi problématique. Et en gardant bien à l’esprit que sa mise en place ne s’est jamais présentée comme autre chose qu’une expérimentation monétaire, avec les risques que cela peut comporter. Et pour le moment, une aventure toujours en cours même si elle fait face à une crise majeure.

Mais le rapport de la Fed va plus loin. Et il ne manque pas dans le même temps de souligner les risques liés à la baisse actuelle du marché des cryptomonnaies, en relation à sa récente hausse des taux d’intérêt. Avec les situations complexes – et actuelles – que cela entraine auprès d’entreprises cotées en bourse, ayant fait de choix d’une trésorerie ouverte au Bitcoin. Et comme conséquence possible, une baisse de « leur capacité à lever des capitaux. » Mais également une perte de confiance de certains de leurs investisseurs. Même si le PDG de MicroStrategy a semble-t-il décidé d’en plaisanter, alors que le prix de son action perd plus de 25% !

Mais finalement tout se rejoint et rien ne change véritablement. Car le discours alarmiste de la Fed reste fidèle à lui-même. Alors que le marché des cryptomonnaies accuse une baisse certes importante, mais néanmoins prévisible. Et cela sans pour autant arriver à la cheville des répercussions actuelles et catastrophiques de la « gestion monétaire » effectuée par la banque centrale des États-Unis. Car il faut savoir rendre à César ce qui lui appartient.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche