Feu vert pour Binance en Suède qui prévoit d’augmenter ses effectifs en 2023

Le régulateur suédois (la FSA) a accordé à Binance l’enregistrement en tant que fournisseur de services sur actifs numériques. C’est la septième approbation dans l’Union européenne pour la plateforme de CZ qui prévoit d’augmenter ses effectifs de 15 à 30% au cours de l’année pour répondre à son objectif de croissance.

12 janvier 2023 - 08:30

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un communiqué publié hier, le leader mondial des exchanges crypto, à la domination de plus en plus écrasante, a annoncé que son unité locale, Binance Nordics AB, avait été enregistrée auprès de l’autorité de surveillance financière suédoise (FSA).

De fait, les résidents suédois pourront désormais accéder à la large gamme de services crypto proposée par Binance, notamment les dépôts, retraits et achat en euros, le trading, le staking et la carte Visa Binance.

En quête de légitimité conférée par le régulateur, Binance se fait fort de rappeler qu’il est désormais enregistré auprès de sept Etats membres de l’UE. La France, l’Italie, la Lituanie, l’Espagne, Chypre et la Pologne figurent à son palmarès. D’autres, à l’instar du Royaume-Uni (hors UE) ou de l’Allemagne, résistent encore à lui accorder un quitus de bonne conduite.

Binance continue de démontrer son engagement à travailler en étroite collaboration avec les organismes de réglementation pour faire respecter les normes mondiales. (…) La Suède fait désormais partie de la liste croissante des juridictions mondiales qui ont octroyé un accord réglementaire à Binance. 

Richard Teng, responsable pour l’Europe et la région MOAN chez Binance, in Communiqué

Au total, la plateforme d’échange détient désormais un ticket réglementaire dans quinze juridictions à l’échelle mondiale.

Plateformes d'échanges

Binance écrase ses concurrents avec 92% du volume des transactions spot fin 2022

Nathalie E. - 05 Jan 2023 - 11:58

Si l'on doutait encore de l'hégémonie de Binance, le rapport annuel d'Arcane [...]

Lire la suite >>

Binance veut augmenter ses effectifs de 15 à 30 % en 2023

L’ambiance est plutôt à la réduction des dépenses d’exploitation et aux licenciements massifs dans l’industrie crypto. Coinbase a annoncé encore récemment une coupe drastique dans sa masse salariale. En cause, un hiver crypto particulièrement rigoureux scandé par des faillites en cascade.

A contrario, Binance prévoit d’embaucher encore. En effet, lors d’une conférence à Saint Moritz, son patron, Changpeng Zhao (dit « CZ »), a déclaré que sa plateforme continuait de poursuivre des objectifs de croissance, y compris en terme d’effectifs. De fait, il a annoncé tabler sur une augmentation du personnel comprise entre 15 à 30% pour l’année en cours.

Contrairement à Coinbase, coté aux États-Unis, qui doit partager publiquement le nombre de ses salariés, Binance n’a pas d’obligation en la matière. Aussi, ne peut-on que se fier à la parole de CZ pour en avoir une idée. Celui-ci a affirmé qu’en 2022, malgré les vents tumultueux qui ont tempêté sur les sociétés crypto, le nombre d’employés était passé de 3000 à « presque 8000 ». 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche