Plateformes d'échanges

Feu vert réglementaire pour Binance en Espagne

08 Juil 2022 - 15:30

La filiale espagnole de Binance, Moon Tech Spain, vient d’obtenir l’approbation de la Banque centrale du pays pour exercer en tant que fournisseur de services d’actifs virtuels.

Binance autorisé en Espagne

Dans sa stratégie de conquête du territoire européen, Binance vient d’emporter une nouvelle victoire. La plateforme a obtenu l’enregistrement qui permettra à sa filiale espagnole d’offrir des services d’échange et de conservation des crypto-actifs, conformément aux exigences des règles de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (AML/CTF) de la Banque centrale.

L’approbation était prévisible depuis que le leader des exchanges crypto avait consenti à retirer son offre de produits dérivés sur injonction de la Commission nationale du marché des valeurs mobilières (CNMV). Celle-ci considérant que les transactions sur ce type d’instruments, par nature trop complexes et risquées, ne devaient être accessibles qu’aux seuls investisseurs expérimentés.

Régulation

Binance bute sur les contrats dérivés pour son homologation en Espagne

Nathalie E. - 07 May 2022 - 10:58

Binance en quête de respectabilité, poursuit son tour d’Europe, pour [...]

Lire la suite >>

France, Espagne : deux façons de voir

A ce sujet, on observera la différence avec le régulateur français qui a accordé l’enregistrement PSAN à Binance début mai, alors que la plateforme proposait toujours sa gamme de produits dérivés. Une offre à laquelle le public français n’aura plus accès à partir du mois d’août.

Une mauvaise surprise pour certains qui croyait par son homologation en une approbation générale de l’éventail des produits du géant. Or, la logique de l’instance régulatrice hexagonale semble plus tortueuse, sachant néanmoins que Binance a déposé précocement les statuts pour une structure locale dédiée aux dérivés.

Quoi qu’il en soit, Binance est parvenu à ses fins dans l’une et l’autre juridictions en sachant parfaitement s’adapter aux particularités de chacune. Il faut dire que son recrutement tout azimuth de personnalités issues du monde de la réglementation quasiment partout où il passe et veut demeurer, s’avère une stratégie redoutablement efficace. Jointe à la promesse de créations d’emploi, le quitus n’est presque plus un sujet.

Au cours des prochaines années, nous embaucherons des talents locaux pour servir le marché hispanophone et aider à développer l’écosystème crypto local

Quim Giralt, directeur de Moon Tech Spain

Rappelons que l’Italie a également dernièrement succombé aux sirènes du numéro 1. L’Allemagne ne devrait pas tarder à suivre.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche