Cryptomonnaies

Les grands fonds spéculatifs prévoient d’augmenter notablement leurs allocations crypto

15 Juin 2021 - 16:57

Une enquête, diligentée par l’administrateur de fonds Intertrust, auprès de 100 directeurs financiers de hedge funds révèle un intérêt durable pour les cryptomonnaies. Les prévisions, étonnamment précises, tablent sur une augmentation des avoirs dédiés aux Bitcoin et altcoins qui pourrait atteindre un montant de 312 milliards de dollars pour l’ensemble du secteur.

Hedge Funds : l’intérêt pour le crypto n’est pas un feu de paille

Les fonds spéculatifs, qui sont vraiment entrés dans l’industrie crypto en 2020, ne semblent pas découragés par les soubresauts du marché et par une capitalisation globale qui a vu 1000 milliards de dollars s’évaporer en l’espace de 12 jours, entre le 12 et le 24 mai 2021, avant de reprendre une hauteur toute relative. Ils ne semblent pas plus timorés face à l’incertitude réglementaire qui continue de peser sur un écosystème dans le viseur des régulateurs.

En effet, si on en croit l’enquête menée auprès des directeurs financiers relayée par le Financial Times, ils prévoient d’augmenter notablement leur exposition aux cryptomonnaies dans les cinq années qui viennent. Plus précisément, ils comptent détenir 7,2% de leurs portefeuilles d’actifs en Bitcoin et altcoins d’ici 2026 pour un montant global estimé à 312 milliards de dollars, rapporté à la taille totale de l’industrie des fonds spéculatifs.

Bien que le montant actuel des cryptomonnaies détenu par l’ensemble des hedge funds ne soit pas divulgué, l’enquête affirme qu’une telle allocation « représenterait une forte augmentation » des fonds placés dans divers actifs numériques.

Des bémols mais un élan irrépressible

Si les perspectives s’avèrent résolument optimistes, elles ne sont pas sans s’accompagner d’un certain nombre de bémols. Ainsi, ceux des analystes de la banque Morgan Stanley qui ont identifié le profil-type des fonds d’investissement prêts à capitaliser sur la crypto.

Les achats d’actifs numériques restent toujours limités aux clients qui ont une tolérance au risque élevée et, même dans ce cas, les investissements représentent généralement une faible proportion d’actifs investissables ».

Rapport Morgan Stanley sur les perspectives d’investissement

Aussi, si la croissance de hedge funds dédiés aux cryptomonnaies est une réalité, si des géants américains de fonds spéculatifs traditionnels tels que Millennium Management, Point72 Asset Management et Matrix Capital Management s’apprêtent à lancer des produits DeFi, une frange encore importante de hedge funds « classiques » reste très méfiante.

Peut-être pas autant que l’Elliott Management qui, dans une note à ses investisseurs citée par le Financial Times, a déclaré plus tôt cette année que les cryptomonnaies pourraient éventuellement devenir « la plus grande arnaque financière de l’histoire » mais assez cependant pour y aller en marchant sur des oeufs. « Contraints » de s’engager sur le marché pour répondre à la demande de leurs clients, tous les responsables interrogés lors de l’enquête s’attendent à détenir au moins 1% de leurs portefeuilles en cryptomonnaies.

Pour ceux déjà convaincus, les pourcentages s’élèvent à des niveaux plus conséquents. Comme attendu, les hedge funds d’origine nord-américaine sont les plus gourmands. Selon l’enquête, ils envisagent une exposition aux cryptos de l’ordre de 10,6% en moyenne tandis que les européens misent sur une portion de leurs portefeuilles d’actifs avoisinant les 6,8%.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche