Des frais divisés par 55 – Uniswap annonce le déploiement d’Arbitrum

 Des frais divisés par 55 – Uniswap annonce le déploiement d’Arbitrum

La plateforme Uniswap est le symbole même des exchanges décentralisés. Principalement car elle est le plus gros succès du secteur, entièrement dédiée au réseau Ethereum. Une évolution record qui a fini par faire trembler ses concurrents centralisés. Et qui inspire bon nombre de DEXs sur les principales blockchains qui surfent sur les problèmes de frais trop élevés qu’elle rencontre. Mais cela pourrait bien devenir un mauvais souvenir du passé avec le déploiement du layer 2 Arbitrum.

S’il y a bien une preuve de la force et de l’importance d’Uniswap sur le marché des DEXs ce sont ses résultats actuels. Car sa dominance ne faiblit jamais, même lorsque les frais de transactions sur le réseau Ethereum deviennent obscènes. Ce qui lui permet de maintenir sa position de leader, avec au minimum 50% de l’ensemble des volumes enregistrés dans le secteur. Et un volume mensuel qui est une nouvelle fois en train d’exploser tous les records avec plus de 68 milliards de dollars pour ce mois de mai qui n’est pas encore terminé.

Une situation confortable qui n’empêche pas ce projet de poursuivre son développement. Cela afin de rester concurrentiel sur un marché à l’évolution très rapide. Ce qui a récemment été à l’origine du lancement de la V3 d’Uniswap. En grande partie afin de rendre ses pools de liquidité plus attractifs pour les liquidity providers qui sont le socle indispensable du (bon) fonctionnement des DEX. Mais qui sont également connus pour être très opportunistes et migrateurs en fonction des récompenses promises. Une mise à niveau qui a cependant déçu en ce qui concerne la baisse possible des frais de transaction. Mais la situation pourrait bien changer pour de bon…

Uniswap face à ses frais de transaction

Le réseau Ethereum est encore loin d’être près à livrer la version Proof of Stake (PoS) 2.0 de sa blockchain. Un chantier titanesque qui a néanmoins le mérite d’avoir pris les devants sur la question actuelle de la pollution liée à ce type de technologie. Et qui propose de livrer à terme une solution bien plus rapide, mais également beaucoup plus économe en énergie. Un beau projet sur le papier qui se heurte actuellement à des frais de transaction très élevés. Cela même si depuis quelque temps, il est possible de trouver plus souvent des fenêtres de tir sous les 30 gwei (environ 15$) pour une opération rapide sur Uniswap. Ce qui nécessite parfois d’attendre des heures pour qu’elle finisse par passer – ou pas – sur un réseau à l’encombrement proche des 99%.

Utiliser Uniswap avec MetaMask

Raison pour laquelle la question de l’implémentation d’une solution de mise à l’échelle de type layer 2 est à l’étude depuis maintenant quelques mois. Cela afin de permettre à ces transactions de ne plus passer par le réseau Ethereum, tout en y restant inscrites. Un développement qui plaçait le projet Optimism comme le principal prétendant à cette mission d’envergure. Mais des retards dans sa mise en place ont obligé son équipe à en reporter le lancement au mois de juillet prochain. Autant dire une éternité presque suicidaire dans le marché des cryptomonnaies et plus particulièrement en plein bull market…

Raison pour laquelle, une autre option plus avancée semble être sur le point de voir le jour. Il s’agit cette fois du projet Arbitrum. Un concurrent direct d’Optimism mais au budget presque 10 fois inférieur. Ce qui ne l’empêche pas d’être annoncé officiellement comme la prochaine étape d’envergure de la plateforme Uniswap.

Des frais de transaction divisés par 55 !

C’est une récente annonce du fondateur de la plateforme Uniswap qui vient de rendre tout cela officiel. Une publication sur Twitter qui ne date que de quelques heures. Et qui annonce qu’un vote de la communauté vient d’être validé. Le tout avec pour une fois une majorité écrasante, puisqu’aucun « non » n’est venu s’opposer à ce qui devient donc le déploiement programmé de la solution Arbitrum de sa V3. Une nouvelle qui pourrait bien être un tournant historique pour la licorne de la DeFi.

« La communauté s’est prononcée avec une majorité écrasante en faveur d’un déploiement Arbitrum de la V3 d’Uniswap ! » – Hayden Adams

Une décision qui nécessite encore que le vote soit effectivement validé. Mais rien ne laisse penser que quoi que ce soit puisse empêcher cette mise en place. Car quel investisseur sain d’esprit pourrait vouloir s’opposer à ce que l’équipe du projet Arbitrum présente comme une réduction des frais de l’ordre de… 55 fois ! Cela suite à des tests effectués sur la V2 d’Uniswap en novembre de l’année dernière.

« Avec la chaîne Rollup Arbiswap à pleine capacité, le coût du gas de layer 1 est réduit à 1965 gas par swap. Cela signifie que L1 peut gérer jusqu’à 390 swaps par seconde. Soit un gain de 55x en efficacité sur les frais ! » – Arbitrum

Une très bonne nouvelle qui pourrait permettre de terminer le bull market actuel avec une DeFi version Ethereum plus accessible et fonctionnelle. Car jusqu’à présent et malgré les résultats enregistrés par Uniswap, le montant de ses frais en est le principal obstacle. Et le prochain déploiement de cette version Arbitrum pourrait très bien bouleverser l’équilibre actuel du marché des cryptomonnaies. Tout particulièrement en ce qui concerne ces nombreuses alternatives au réseau Ethereum. Car le succès de ces projets repose la plupart du temps sur leur unique capacité à proposer une option à ce problème de frais.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688