FTX – Sa disparition n’est pas le plus gros problème des investisseurs cette année

Alors que les investisseurs sont encore en train de fuir les exchanges pour protéger ce qui leur reste, la saga FTX délivre ses premiers chiffres. Et parfois l’impact psychologique ressenti est bien plus important que les sommes effectivement perdues. C’est en tout cas ce que semble démontrer le récent état des lieux publié par la structure d’analyse on-chain Chainalysis. Avec des pertes réalisées bien inférieures à d’autres épisodes apocalyptiques, comme l’effondrement de l’écosystème Terra Classic.

15 décembre 2022 - 10:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Difficile de conserver une vision apaisée du marché des cryptomonnaies en ces temps tourmentés. Avec une affaire FTX qui ne cesse de délivrer de nouveaux scandales, telle une mauvaise série dont le décors devrait être planté dans l’économie traditionnelle. Comme par exemple les millions de dollars en dons de campagne à propos desquels le gouvernement de Joe Biden refuse de répondre. Et une gueule de bois qui ne passe pas pour ceux qui avaient cru que la centralisation serait plus sûre dans un cadre décentralisé.

Pourtant, les conséquences effectives et « réalisées » de cet effondrement historique semblent bien moins importantes que les débâcles précédentes. Ces dernières – Terra Classic, Three Arrows Capital (3AC), Celsius – certainement en partie à l’origine de la fin tragique que tout le monde connaît. Un fait souligné par la structure d’analyse Chainalysis dans un récent rapport sur le sujet. Et un état des lieux dont on se demande s’il n’est pas tout simplement inférieur car plus personne n’avait grand-chose à perdre…

FTX – Des pertes réalisées estimées à 9 milliards de dollars

Avant de débuter, il semble important de souligner la différence entre les « pertes réalisées » et les « pertes non réalisées ». Et la frontière est simple. Car il s’agit dans le cas présent de la distinction faite entre les cryptomonnaies vendues, du coup à perte, et celles qui ne le sont pas encore, même si elles affichent des pertes sur le papier. Et ce sont les premières, sur une durée hebdomadaire, qui intéressent Chainalysis dans son dernier rapport dont le titre expose déjà le bilan. Car cela « montre que FTX a moins touché les portefeuilles des investisseurs que les crises précédentes ».

« Les données suggèrent que la disparition de FTX n’a ​​pas été le plus gros problème des investisseurs cette année. Le désancrage du jeton UST de Terra et l’effondrement quelques semaines plus tard de Celsius et de Three Arrows Capital (3AC) ont entraîné des pertes réalisées beaucoup plus importantes. »

Chainalysis

En effet, selon les données récoltées par Chainalysis les pertes réalisées hebdomadaires en lien à l’effondrement de l’écosystème Terra Classic auraient atteint le pic de 20,5 milliards de dollars. Un chiffre énorme et pourtant encore inférieur à l’impact des faillites, cette fois cumulées, de Celsius et Three Arrows Capital qui affichent la somme colossale de 33 milliards de dollars… « contre seulement 9 milliards de dollars pour FTX » sur la semaine du 7 novembre.

De ce fait, selon cette unité de mesure des pertes réalisées hebdomadaires, la chute de la plateforme FTX n’est pas l’évènement le plus important de cette année 2022. En effet, Chainalysis explique que « les données suggèrent que les événements les plus lourds étaient déjà derrière les investisseurs au moment où cette débâcle a eu lieu. » Est-ce rassurant, réconfortant ou apaisant ? Pas réellement…

Surtout si l’on considère que cela peut tout simplement indiquer que les investisseurs avaient déjà décidé de liquider leurs positions à perte lors des premières secousses de ce tremblement de terre. Au point de ne plus rien avoir à revendre au moment FTX. Et sans prendre en compte les nombreux fonds perdus dans cette affaire dont on se demande encore ce qu’ils sont devenus…

Bitcoin – Des pertes non réalisée abyssales ?

Dans le même temps, les investisseurs du Bitcoin se retrouvent face à des pertes, cette fois non réalisées, bien plus importantes dans le cas de l’effondrement de la plateforme FTX. C’est en tout cas ce que révèlent les données publiées par la plateforme d’analyse on-chain CryptoQuant. En effet, selon ces dernières les pertes non réalisées pour le BTC ont atteint un maximum de -31,7% après ce récent épisode. Alors que ce chiffre n’avait été « que » de -19,4% au plus fort des répercussions liées aux affaires précédentes.

Un résultat que la structure d’analyse Glassnode ne manque pas de mettre en parallèle avec les -36% de pertes non réalisées enregistrées lors du marché baissier de 2018. Avec dans tous les esprits le même espoir une nouvelle fois présent : est-ce enfin le point bas que tout le monde attend sur le prix du Bitcoin depuis maintenant des mois…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche