Metaverse et Gaming

FTX, Solana et Lightspeed lancent un fonds de 100 millions de dollars dédié au GameFi

07 Nov 2021 - 14:57

L’exchange FTX et les deux sociétés de capital-risque Solana Ventures et Lightspeed Venture Partners ont annoncé vendredi un fonds de 100 millions de dollars destiné à financer des startups axées sur la création et le développement de jeux Web 3.

100 millions de dollars pour le GameFi

Les jeux basés sur la blockchain et les cryptomonnaies gagnent en popularité à tel point qu’ils apparaissent comme l’avenir de l’industrie. Axie Infinity et son univers de gaming à la sauce NFT a été en quelque sorte le déclencheur de cette hype en permettant de générer des revenus de niveau salaire dans certaines parties du globe. D’autres projets d’envergure font parler d’eux. Enjin avec ses NFT associés au jeu vidéo, Decentraland, un espace virtuel où il est possible d’acheter des terrains et d’y construire des villes. Mais également Sandbox, un metaverse en mode Play to Earn, qui vient de lever 93 millions de dollars pour accompagner son développement. D’autres naissent presque tous les jours, manifestant la vitalité du secteur. Un dynamisme porté par des acteurs de l’écosystème crypto qui s’impliquent de plus en plus.

Ainsi, l’échange  FTX, Solana Ventures et la société de capital-risque Lightspeed Venture Partners ont annoncé une initiative d’investissement de 100 millions de dollars. Les fonds seront utilisés pour financer des studios de jeux, des entreprises technologiques et d’autres projets « à l’intersection de la blockchain et des jeux » vraisemblablement fondés sur Solana.

L’annonce ne l’indique pas spécifiquement, mais Solana Ventures se concentrant exclusivement sur l’écosystème Solana avec lequel FTX entretient des liens étroits et Lightspeed étant un investisseur de la plateforme, il est fort probable que Solana soit le principal objectif de cette initiative commune.

Les trois partenaires ont par ailleurs révélé leur premier investissement. En effet, ils ont contribué au tour de table d’un montant de 21 millions de dollars de la startup de crypto gaming Faraway pour lancer son jeu phare « Mini Royale: Nations », basé sur Solana.

La financiarisation du jeu : une tendance forte qui s’installe

La pandémie et ses confinements ont constitué une période faste pour l’industrie du jeu. Et son rapprochement avec l’écosystème crypto a créé non seulement une expérience enrichie pour les utilisateurs mais aussi de nouvelles formes de monétisation. D’où l’apparition du néologisme GameFi qui désigne la financiarisation du jeu grâce aux NFT (Non Fongible Tokens) et à la finance décentralisée (DeFi) .

Une tendance qui ne peut que s’affirmer avec l’explosion actuelle des métaverses portés par des géants comme Facebook rebaptisé Meta ou Microsoft, mais également par des fonds d’investissement qui n’hésitent pas à y engager des capitaux importants. Dernièrement, Sanctor Capital a levé 20 millions de dollars de financement tandis que Huobi Group a lancé un fonds de 10 millions de dollars.

Ce que confirme Amy Wu, responsable de la société de capital-risque Lightspeed Venture Partners, qui y voit une excellente occasion d’«amener le prochain milliard d’utilisateurs au Web 3″, un Web décentralisé alimenté par le registre numérique sécurisé et transparent de la blockchain.

« Si le métaverse devient ne serait-ce qu’une fraction aussi significative de nos vies hors ligne, c’est incroyablement important. C’est pourquoi les entreprises du Web 2 comme Facebook et les entreprises natives du Web 3 essaient de le construire.»

Le marché mondial du jeu générerait déjà bien plus de 100 milliards de dollars de revenus annuels. Un montant qui devrait doubler au cours des deux prochaines années selon le fournisseur de données de jeux Newzoo.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche