Bitcoin

Goldman Sachs rate le train du Bitcoin (BTC)

28 Mai 2020 - 15:00

Pendant que de nombreux acteurs de la finance internationale s’intéressent aux cryptomonnaies, de grands noms du domaine restent réticents. C’est le cas de la banque Goldman Sachs, acteur incontournable dans le domaine. Serait-elle en train de passer à côté du Bitcoin (BTC) ?

Il ne suffit pas d’être un leader dans son domaine pour se situer à l’avant garde des avancées qui se présentent. Dans le monde de la finance et de l’économie, le Bitcoin et les cryptomonnaies en générale divisent. Pourtant, leur adoption se fait de plus en plus sentir. De nombreux acteurs bancaires ou fonds d’investissement se tournent vers cette solution certes risquée, mais potentiellement très rentable. Au point que l’on se demande si Wall Street ne va pas s’accaparer une bonne part des BTC disponibles.

C’est pourtant dans ce contexte d’adoption accélérée que la banque Goldman Sachs s’est positionnée en défaveur des investissements sur ces actifs numériques.

Le Bitcoin n’est « pas recommandé »

Cela s’est passé lors d’une intervention de responsables de la banque d’investissement à destination de ses clients et en relation à la situation économique actuelle. Le titre laissait envisager une présentation des plus intéressantes. Il était en effet question de « l’implication des réglementations en vigueur sur l’inflation l’or et le Bitcoin. »

Certains y ont vu une nouvelle ouverture des marchés traditionnels vers le Bitcoin. Mais ce n’est pas exactement ce qui s’est passé.

« Les cryptomonnaies, y compris le Bitcoin, ne sont pas appropriées en tant que classe d’actifs. »

Une conclusion basée sur ce qui a été présenté comme un déficit de trésorerie associé à une trop grande volatilité. Une affirmation qui n’a pas manqué de faire réagir dans la cryptosphère, entre amusement et colère.

Goldman Sachs rejette le Bitcoin

Certains ont souhaité rappeler à la banque d’investissement que le Bitcoin avait déjà été classé comme un produit parfaitement défini et connu de ses acheteurs par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) en 2015. Ce qui en fait tout au plus un placement aussi risqué et volatile que l’or ou le pétrole. Mais également tout aussi rentable !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche