Huawei intègre un portefeuille yuan numérique

 Huawei intègre un portefeuille yuan numérique

Le géant chinois de la technologie Huawei devient un soutien de poids pour le yuan numérique. Son nouveau smartphone prendra en charge un portefeuille matériel intégré pour la monnaie numérique de la Banque centrale chinoise (DCEP).

Un smartphone compatible RMB numérique

La firme a annoncé le lancement de son smartphone Huawei Mate 40 ce vendredi sur le site WeiboIl abritera un portefeuille matériel pour le yuan numérique chinois. Selon Yu Chengdong, le PDG de la société déjà impliquée dans le développement du RMB nouvelle version, ce nouveau produit offrira une sécurité de haut niveau en garantissant, pour reprendre l’oxymore impayable d’un responsable de la Banque centrale, « un anonymat contrôlable ». Vraisemblablement, il pourra aussi initier des transactions déconnectées d’Internet. En revanche, on ignore encore si les utilisateurs du nouveau fleuron chinois pourront y convertir directement leur monnaie fiat.

La série # HuaweiMate40 # est le premier smartphone qui prend en charge le portefeuille matériel numérique RMB, la sécurité au niveau matériel, la protection de l’anonymat contrôlable, les doubles transactions hors ligne, apportant une nouvelle expérience de paiement sûre et pratique.»

Quoi qu’il en soit, ce portefeuille compatible CBDC est une étape majeure vers l’expansion de l’utilisation du yuan numérique sur les appareils mobiles.

Un succès fulgurant mais contrarié

Pour le moment, seul Huawei a fait une annonce de ce type. Mais d‘autres importantes société de technologie chinoises ( Feitian Technologies, Kelan Software et Netac Technology) ont aussi déposé des brevets pour des portefeuilles matériels destinés probablement à accueillir le RMB numérique.

En août, China Construction Bank a brièvement autorisé les utilisateurs à s’inscrire à un portefeuille numérique en RMB depuis l’application mobile de la banque. Les conditions et les serveurs du portefeuille indiquaient que le DCEP intègrerait également des dispositifs de portefeuille matériels physiques.

Peu de temps après l’annonce, les appareils sont devenus disponibles en pré-commande sur une plateforme de vente très populaire.  La série Huawei Mate 40, dont la taille du lot n’a pas été précisée, a été épuisée en 28 secondes chrono. Un beau succès pour un produit dont le prix d’achat tourne autour de 1000 dollars, mais qui risque de tourner court. En effet, la dernière gamme du géant chinois partage avec Apple 12 une nouvelle technologie qui permet d’augmenter considérablement la puissance de l’appareil. Or, à la suite d’une intervention de l’administration Trump, Huawei se trouve dans l’incapacité de fabriquer ces fameuses puces Kirin 5 nm. Une incidence fâcheuse qui risque de bouleverser un peu la donne et d’ouvrir un boulevard aux concurrents déjà en lice.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,182