La communauté IOTA lutte contre la propagation du coronavirus

 La communauté IOTA lutte contre la propagation du coronavirus

La communauté IOTA a développé une application pour empêcher la propagation du coronavirus. Il est question de géolocalisation et de respect de l’anonymat. Tout cela basé sur la technologie Tangle.  

IOTZA coronavirus Twitter
Philipp Rosenfeld – Twitter

Développée par la communauté IOTA dans le cadre d’un hackathon en ligne intitulé WirVsVirus et lancé par le gouvernement fédéral allemand, une application a vu le jour récemment. Du nom de TrackCovidCluster, elle s’inspire des systèmes du même type développés en Chine et dans d’autres pays de cette zone.  Le but est de retrouver les personnes potentiellement infectées par le coronavirus pour éviter la propagation de l’épidémie.

TrackCovidCluster $IOTA

Tout cela ne repose pas sur la blockchain mais sur le Tangle de IOTA. Un système plus centralisé.

IOTA vs Coronavirus

Le projet n’est malheureusement disponible qu’en allemand pour le moment. Mais le principe a le mérite de répondre de façon efficace à une problématique mondiale. La rapidité en est le point central, car c’est le seul moyen réel qui peut permettre de contenir l’épidémie actuelle.

IOTA a passé quelques moments difficiles ces derniers temps. Après presque un mois d’arrêt total de son système, sa réactivation est intervenue en pleine crise du coronavirus. Cela ne l’empêche pas sa communauté de rester réactive en ces temps de crise.

L’application TrackCovidCluster

Le but est d’avertir les personnes ayant été en contact avec des sujets dont l’infection est avérée. Une solution présentée selon le site comme une alternative à l’absence de prise de conscience de la population de la gravité de la situation actuelle.

« TrackCovidCluster résout ces problèmes sans utiliser les profils de mouvement de tous les citoyens ni tomber dans une complexité imprévisible. Au contraire, les coordonnées ne sont révélées qu’en cas d’infection avérée et le système est également évolutif au-delà des frontières nationales. »

Les personnes infectées peuvent indiquer où elles se trouvent sur cette application, tout en restant parfaitement anonymes. Cela permet aux individus circulant, ou ayant circulé dans la même zone de prendre leurs précautions. La gestion des données recueillies permet d’avertir une personne ayant été en contact avec un sujet contaminé en remontant sur une période de 14 jours.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181