Jeton YAM – La patate chaude fait son retour dans le potager de la DeFi

 Jeton YAM – La patate chaude fait son retour dans le potager de la DeFi

L’annonce est officielle et tente de se construire une image de sérieux. Une volonté nécessaire suite au lancement en forme de feu d’artifice du jeton YAM il y a tout juste un peu plus d’un mois. Une explosion en plein vol qui semble ne pas avoir refroidi l’équipe de développement derrière ce projet. La patate douce de la DeFi fait donc son come-back sous la forme d’une V3.

Cette aventure a débuté par ce qui a probablement été le lancement le plus raté d’un nouveau jeton de la DeFi. Un fait qui a propulsé la cryptomonnaie YAM dans l’histoire des anecdotes croustillantes de cet univers. Ce qui n’est pas pour autant le meilleur gage de popularité dans le domaine. 

Quoi qu’il en soit, il peut être inscrit comme l’un des précurseurs de ce qui deviendra par la suite la folie des jetons memes. Le tout reposant sur une thématique tout autant alimentaire qu’à l’origine d’une épidémie d’indigestion. Mais les « dégénérés » de la DeFi semblent ne pas avoir peur du ridicule, tant que les profits restent possibles. Et c’est sur ce terreau fertile que va (re)naître le tout nouveau YAMv3

Lancement du YAMv3 version finale

Il y a tout d’abord eu le déploiement en forme de bouée de sauvetage de la migration vers le YAMv2. Une formule épurée et sans artifices mise en place dans l’attente d’une version finale fiable et vérifiée. Ce qu’est censé représenter le YAMv3 dont la sortie est annoncée pour ce vendredi 18 septembre. Le tout présenté comme ayant fait l’objet d’un audit. Ce qui ne veut plus dire grand-chose actuellement au sein de la DeFi !

Une opération qui va de nouveau donner lieu à une migration. Cela de façon à « replanter » cette patate douce dans le paysage de la DeFi et des cryptomonnaies de type rebase. Une formule innovante et quelque peu perturbante de supplycoins dont la volatilité est reportée sur l’offre disponible (supply) et non plus sur le prix du jeton. 

Une publication sur le site Medium donne tous les détails de cette dernière étape en forme de point final d’un lancement qui aura duré plus de 35 jours. Le rapport sera de 1:1 au lieu du 10:1 de la première migration

Il est important de noter que malgré son caractère dysfonctionnel, le YAMv2 n’est pas le plus mauvais placement qu’il était possible de faire sur les dernières semaines. En particulier en comparaison du reste du marché des cryptomonnaies. Ce qui n’en fait pas un placement des plus sécurisés pour autant. 

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,180