Kraken à la riposte mise sur des frais de dépôt réduits à 0

 Kraken à la riposte mise sur des frais de dépôt réduits à 0

La bataille fait rage entre les plateformes d’échange crypto. Pour se distinguer de ses concurrents, Kraken fait fort en annonçant zéro frais sur le dépôt de plus de 70 cryptomonnaies. Un pari en vue de développer un éventail de produits DeFi.

Rude concurrence entre les exchanges centralisés

L’actualité est riche en ce qui concerne les initiatives des acteurs majeurs centralisés du marché des cryptos. Ainsi Binance multiplie les fonctionnalités de sa plateforme, tout en étant empêtré dans des problèmes insondables avec les régulateurs de plusieurs pays. Coinbase a pris, depuis son introduction en bourse en avril, un sérieux tournant. Il diversifie son offre à vive allure et il a obtenu l’autorisation d’opérer dans des pays comme l’Allemagne ou le Japon. Quant à Kraken, qui vise aussi une cotation en 2022, il vient de frapper un grand coup.

Prenant au dépourvu ses rivaux, l’exchange basé à San Francisco, annonce des frais de dépôt réduits à zéro pour plus de 70 cryptomonnaies listées. Fort levier concurrentiel entre les plateformes, la mesure n’est pas anodine. Elle va permettre à Kraken de se positionner avantageusement face au leader du marché Binance. Celui-ci a notamment prospéré avec une grille de frais comptant parmi les moins coûteuses du marché. Cette annonce de Kraken va aussi lui permettre de se distancer de Coinbase. L’exchange coté au Nasdaq qui, sous prétexte de simplicité et de facilité d’utilisation de sa plateforme, a toujours pratiqué une politique tarifaire plutôt élevée. Surtout, par cette initiative, Kraken cherche à capter les utilisateurs tournés vers la finance décentralisée (DeFi).

La DeFi au coeur de l’avenir des plateformes centralisées : le pari 0 frais de Kraken

En effet, grâce à cette nouvelle politique du zéro frais, l’échange souhaite saisir entre ses tentacules de nouveaux clients adeptes de la DeFi toujours en quête de stabilité entre les prix des cryptos et les différentes dApps.

« En supprimant les frais de dépôt, les clients peuvent bénéficier d’un minimum de friction dans leur parcours dans la crypto. »

Jeremy Welch, chef de produit chez Kraken

Un challenge qui ne sera néanmoins pas facile à relever face au réseau DeFi de Binance. Pionnier en la matière, sa Binance Smart Chain a connu une croissance exponentielle depuis son lancement en septembre 2020, accumulant les succès – s’imposant en rival majeur du réseau Ethereum – mais aussi des déboires avec des attaques répétées, mettant en question la sécurisation de ses protocoles. Et Coinbase, lorgnant de concert sur ce secteur très convoité, se lance aussi dans la danse. Brian Amstrong, son pdg, vient d’annoncer que « toute application construite sur des rails cryptographiques décentralisés sera accessible aux utilisateurs de l’application Coinbase ».

La DeFi semble au coeur des enjeux pour les plateformes centralisées qui doivent affronter la concurrence toujours plus âpre des DEX (plateformes décentralisées). Kraken, en tablant sur une absence de frais, s’assure un atout majeur mais il lui faudra très vite proposer des produits innovants pour garantir la pérennité de son modèle économique.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,727