Plateformes d'échanges

Kraken, panne passagère et nouvelles paires de trading

02 Mai 2020 - 08:49

L’échange Kraken, qui a connu une panne éclair cette semaine, ajoute onze nouvelles paires de trading à son offre existante.

L’ offre crypto/crypto s’élargit

La plateforme basée à San Francisco a choisi d’étendre ses options de trading. Ce choix intervient dans une politique plus globale d’expansion qui l’a fait récemment se diversifier en se tournant vers le trading forex (EUR, USD, GBP, CAD, CHF, JPY). Une orientation prise pour se distinguer de ses concurrentes et permettre à ses bitcoiners d’élargir leur horizon.

Là, elle se reconcentre sur son cœur de métier en proposant des options étendues de crypto à crypto, correspondant selon elle à une demande croissante des clients. Ainsi, il est désormais  possible pour les utilisateurs d’économiser sur les frais de négociation en évitant l’étape de la médiation par Bitcoin (XTB dans le langage Kraken). Ils peuvent donc directement, trader les paires suivantes : BCH/ETH, LTC/ETH, XRP/ETH. Avec le Tether : BCH/USDT, LTC/USDT, XRP/USDT, USDT/JPY, USDT/CHF. Enfin avec la livre sterling : BCH/GBP, LTC/GBP, XRP/GBP.

Avec ces nouveaux ajouts, le nombre total de paires de négociation passe à 155. Si cette augmentation est susceptible d’attirer plus de volume de transaction, encore faut-il que l’ échange puisse gérer ce nouvel afflux.

Une plateforme fiable qui connaît des défaillances passagères

En effet, le 29 avril, alors que le prix du Bitcoin connaissait une « petite » flambée de 1000 $, Kraken a connu une panne temporaire. Nous rappelant au bon souvenir d’un décembre 2017 où l’inaccessibilité de la plateforme en a laissé plus d’une sur les nerfs, l’échange a reconnu quelques problèmes avec son API (Interface de programmation d’application) liés « à un trafic très important ». L’interruption a heureusement été brève mais augure mal néanmoins de la résolution d’un problème récurrent qui touche aussi d’autres plateformes centraliséesCoinbase, pour ne pas la nommer, a également connu un mercredi à frissons. 

Bon, le fait est qu’il faudra assurément prendre ses précautions si la doyenne des cryptos s’envole vers des sommets comme le prédit un peu imprudemment  l’échange qui table sur des prix astronomiques. C’est bien beau de promettre le ciel mais si on ne peut pas y monter sous l’effet d’une volume de connexion trop important, il faudra peut-être se tourner vers d’autres options. Délaisser les mastodontes au profit d’autres acteurs. Et pourquoi pas alors choisir des plateformes françaises comme PaymiumZebitex ou Coinhouse.  

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche