Plateformes d'échanges

La bourse des Philippines veut devenir l’exchange crypto de référence sur l’archipel

05 Juil 2021 - 14:58

La bourse nationale des Philippines, le PSE, veut devenir la plateforme d’échange crypto de référence dans le pays. Une déclaration opportune au moment où la Securities and Exchange Commission (SEC) locale a entamé des discussions pour la création éventuelle d’un exchange crypto national.

Un archipel plutôt accueillant pour les cryptos

La Banque centrale des Philippines a depuis longtemps déjà adopté un positionnement plutôt bienveillant vis à vis des cryptomonnaies. Le gouvernement du populiste autoritaire Rodrigo Dutertre également, qui a contribué, avec une fortune diverse, à édifier une crypto-valley asiatique.

Plus d’une douzaine d’échanges sont autorisés à opérer dans un pays où une frange notable d’habitants se montrent plutôt enclins à commercer avec les cryptos. Une façon pour eux de gagner de l’argent dans un contexte économique difficile et qui se manifeste notamment par l’engouement populaire autour de Axie Infinity, un jeu fondé sur des jetons NFT.

Face à cette utilisation croissante des cryptomonnaies, la Banque centrale des Philippines (BSP) cherche à établir de nouvelles directives pour les fournisseurs de services d’actifs cryptographiques.

“Il est grand temps que nous élargissions le champ d’application des réglementations existantes en reconnaissance de la nature évolutive de cette innovation financière et définissions des attentes de gestion des risques proportionnées.”

Communiqué de la Banque centrale des Philippines

Et la SEC locale d’y contribuer en sollicitant, selon un article de CNN, les commentaires des banques, des investisseurs et du public sur la question de savoir si les Philippines devraient créer un échange de cryptomonnaie national.

La place boursière de Manille postule au trading de crypto

L’idée aurait récemment séduit le PSE, selon son président-directeur général Ramon Monzon, qui aurait de sérieux arguments à faire valoir.

S’il devait y avoir un échange de cryptos, cela devrait être fait au PSE. Pourquoi ? Premièrement, c’est parce que nous avons l’infrastructure de trading. Mais plus important encore, nous pourrons avoir des garanties de protection des investisseurs, en particulier avec un produit comme la crypto. »

Ramon Monzon, pdg du PSE à CNN

Face à la volatilité particulièrement attrayante des cryptomonnaies qui peut, selon son expression, créer de « la richesse instantanée » comme de « la pauvreté instantanée », le trading de cryptos gagnerait d’après lui, à se faire sous la surveillance d’une institution réglementée et professionnelle comme le PSE.

L’objectif principal pour le gouvernement philippin, via la Bangko Sentral ng Pilipinas, est de décourager le blanchiment d’argent et de protéger les citoyens des escroqueries. Une prudence motivée notamment par les directives d’instances internationales comme le GAFI, mais qui n’empêche pas la BSP et d’autres organismes gouvernementaux, contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays, de se montrer particulièrement favorables à une industrie vue comme un moteur de croissance économique. Aussi, l’option privilégiée pourrait être effectivement de centraliser les activités liées à l’achat-vente de cryptos en la confiant à une structure qui a fait ses preuves.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche