La future secrétaire au Trésor américain tempère son point de vue sur les cryptos

 La future secrétaire au Trésor américain tempère son point de vue sur les cryptos

La candidate du président Biden au poste de secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a proposé une vision plus équilibrée des cryptos dans une réponse écrite au Sénat, apaisant les acteurs du secteur irrités par sa première déclaration publique.

Ca commence mal , ça continue mieux

Les choses semblaient plutôt mal engagées entre Janet Yellen et l’industrie crypto suite à sa première intervention lors de son audience de confirmation au Sénat le 19 janvier. Elle avait en effet déclaré que les cryptos étaient « une préoccupation » parce qu’elles étaient « principalement utilisées pour du financement illicite« . Une déclaration un peu à l’emporte-pièce qui était en fait une réponse à une question orientée de la sénatrice démocrate Maggie Hassan portant sur le financement du terrorisme.

Sa déclaration écrite publiée sur le site Web du Comité des finances du Sénat aujourd’hui vient heureusement tempérer son premier commentaire public. Elle prend en effet le temps d’exposer un point de vue plus nuancé en réponse à une nouvelle question sur les menaces et avantages des cryptomonnaies.

Je pense qu’il est important que nous considérions les avantages des cryptomonnaies et autres actifs numériques, ainsi que le potentiel qu’ils ont pour améliorer l’efficacité du système financier.»

Janet Yellen

Une déclaration encourageante

Après avoir répété que les actifs numériques pouvaient être utilisés pour financement du terrorisme et le blanchiment d’argent, elle a développé les orientations qu’elle compte prendre en tant que secrétaire au Trésor.

Je pense que nous devons examiner de près comment encourager leur utilisation pour des activités légitimes tout en réduisant leur utilisation pour des activités malveillantes et illégales. Si cela est confirmé, j’ai l’intention de travailler en étroite collaboration avec la Réserve fédérale et les autres autorités fédérales de réglementation des banques et des valeurs mobilières sur la manière de mettre en œuvre un cadre réglementaire efficace pour ces innovations et d’autres fintech. »

Janet Yellen

L’ancienne dirigeante de la banque centrale américaine (Fed) sous le deuxième mandat d’Obama a également précisé qu’elle souhaitait que les États-Unis soient un «leader dans les domaines des actifs numériques et des technologies financières». La commission des finances du Sénat devrait voter demain pour approuver sa nomination au poste de secrétaire au Trésor.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,679