La Russie dément avoir aidé le Venezuela dans la création du « Petro »

 La Russie dément avoir aidé le Venezuela dans la création du « Petro »

D’après le Time Magazine, la Russie aurait aidé le gouvernement vénézuelien dans la mise en place de son jeton cryptographique « Petro » hautement critiqué par les États-Unis, qui ont interdit à leurs citoyens d’investir dans cet actif.

Le gouvernement russe a rejeté les informations selon lesquelles il aurait aidé le Venezuela à lancer sa monnaie cryptographique « petro ».

Une « Fake news »

Dans une allocution publique tenue ce vendredi, le directeur adjoint du Département de l’information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères, Artyom Kozhin, a qualifié le rapport du Time Magazine établissant un lien entre des responsables, des hommes d’affaires russes et le petro de « fake news », rapporte l’agence de presse Tass.

Parlant de « mensonge flagrant », l’homme a ajouté :

« En aucun cas, les autorités financières russes n’ont participé à ce projet. Au cours de la réunion tenue le 21 février 2018 à Moscou, le ministre vénézuélien de l’économie et des finances, M.[Simon] Zerpa a en effet remis au ministre russe des finances un livret sur la cryptomonnaie dans le seul but d’informer les partenaires russes de ce projet »

Le Time avait fait état de liens entre certains hommes d’affaires russes et le président vénézuélien Nicolas Maduro, affirmant en outre que le président russe Vladimir Poutine avait approuvé le petro, dans le but possible de contribuer au contournement des sanctions imposées par les États-Unis depuis l’élection de  Maduro.

Selon les informations de Tass, Maduro a également annoncé un certain nombre de paires pour le petro, y compris le rouble russe, la lire turque, l’euro et le yuan. Les investisseurs pourront ainsi échanger l’actif contre ces devises à partir de vendredi, a-t-il dit, même si nous ne savons pas où ils pourront le faire.

d’après coindesk

Victor

Victor

Passionné des crypto-monnaies et de la technologie blockchain depuis 2014, Victor fonde CryptoActu en Juillet 2017, en parallèle de ses études en ingénierie informatique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181