Cryptomonnaies

La Russie pourrait autoriser les paiements internationaux en crypto

28 Mai 2022 - 11:52

En réaction aux sanctions économiques destinée à l’isoler depuis son offensive en Ukraine, la Russie envisage d’autoriser l’utilisation des cryptomonnaies pour les règlements internationaux.

Les cryptomonnaies, une alternative de paiement pour les transactions internationales

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, les cryptomonnaies sont un sujet sensible. L’Union européenne dans son arsenal de sanctions prises à l’encontre du géant belliqueux ne les a pas oubliées, leur appliquant même un traitement de faveur dans le portefeuille des ressortissants russes.

Mais la Russie, grande productrice mondiale de matières premières, en quête de solutions depuis qu’elle a été coupée, au moins partiellement, des réseaux de paiement internationaux, cherche des alternatives pour continuer de faire tourner son économie. Et dans cette perspective, les cryptomonnaies font l’objet, selon l’agence de presse russe Interfax, d’une attention particulière en tant que moyen de règlement à privilégier.

L’utilisation des cryptomonnaies pour les règlements internationaux est au coeur de discussions. Si on reconnaît la monnaie numérique comme un bien, en principe, dans le cadre des transactions, cette monnaie numérique pourrait servir dans des opérations liées aux activités économiques étrangères.

Ivan Chebeskov, directeur du département de la politique financière du ministère des Finances, cité in Interfax

Les cryptos au coeur du sujet

La question n’est pas nouvelle. Dès le mois de mars, le président du comité de l’énergie, Pavel Zavalny, avait déclaré que la Russie était prête à accepter le bitcoin avec ses pays amis, comme la Chine ou la Turquie, pour ses exportations de ressources naturelles. En avril, c’est l’administration fiscale russe qui avait proposé la possibilité que des entités juridiques locales acceptent des cryptos pour régler des contrats de commerce extérieur.

De fait, et juste avant la sombre séquence ukrainienne, la Russie cherchait déjà à réglementer la circulation de cette classe d’actifs au sein de son système financier. Et déjà le ministère des Finances était à la manoeuvre, s’opposant à la Banque centrale qui préconisait en janvier, dans un rapport consultatif, visiblement inspiré d’une demande des services secrets russes, l’interdiction sur le territoire de toute transaction en cryptomonnaie.

Aujourd’hui, il semblerait qu’il veuille introduire cette proposition sur les paiements internationaux dans la refonte du projet de loi toujours en cours. Une disposition qui, au vu du contexte, pourrait obtenir aussi l’aval de la gouverneure de la banque de Russie qui a reconsidéré sa position hostile envers les cryptos afin d’atténuer l’impact des sanctions occidentales sur l’économie nationale.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche