Régulation

La société de prêt Celsius en délicatesse avec des régulateurs US lève 400 millions de dollars

12 Oct 2021 - 16:57

Celsius, la plateforme de prêt crypto en délicatesse avec des régulateurs de valeurs mobilières de plusieurs Etats américains, vient de réaliser une levée de fonds de 400 millions de dollars. Une façon, pour son PDG Alex Mashinsky, de rassurer les instances courroucées sur la crédibilité de l’entreprise.

Celsius lève 400 millions de dollars

La plateforme de prêt crypto est accusée, comme sa concurrente principale BlockFi, de proposer des produits assimilables à des titres non enregistrés. De fait, elle est sous le coup d’injonctions émanant notamment du New Jersey, du Texas et de l’Alabama pour suspendre son offre-phare de comptes-épargne crypto à fort rendement.

Face à ce tollé des autorités, la riposte de Celsius n’a pas tardé. La société montre ses muscles en ayant opéré un nouveau cycle de financement par actions. Le deuxième plus grand fonds de pension du Canada et WestCap, une société d’investissement créée par un ancien cadre d’Airbnb, ont mené la ronde.

Selon le Financial Times, ce dernier tour de table valorise l’entreprise à plus de trois milliards de dollars. Cette augmentation de capital vient aussi couronner une année de croissance insolente. La plateforme détiendrait désormais 25 milliards de dollars sous gestion, contre 10 milliards en mars, avec plus d’un millions d’utilisateurs enregistrés.

Optimisme sur la pérennité de l’activité institutionnelle de l’entreprise

Ceci expliquant peut-être cela, la pression réglementaire n’a pas découragé les nouveaux investisseurs.

Il est assez courant que [les régulateurs] commencent à examiner certains des leaders du marché afin de clarifier leurs propres règles. Cela fait partie du processus de régulation d’un nouveau marché. « 

Laurence Tosi, directeur associé de WestCap Group au Financial Times

De fait, si l’offre de prêt crypto à l’intention des particuliers, générant jusqu’à 17% sur les dépôts collatérisés, semble sur la sellette, la viabilité de l’activité institutionnelle de Celsius ne semble pas de son point de vue, mise en péril.

Alex Mashinsky, directeur général de Celsius, a pour sa part déclaré au Financial Times qu’il espérait que la collecte de fonds rassurerait les régulateurs sur la stabilité de son activité de prêt crypto. Il émet aussi le souhait qu’elle l’aide à ouvrir des portes sur les marchés financiers traditionnels.

Nous sommes ravis de la réponse de nombreux investisseurs financiers de premier plan lors de cette collecte de fonds. Ce n’est pas 400 millions de dollars. C’est la crédibilité qui vient avec les personnes qui ont écrit ces chèques. »

Alex Mashinsky, directeur général de Celsius

Avec ce nouveau financement, la société souhaite doubler ses effectifs et réaliser des « acquisitions stratégiques ».

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche