Le BNB de Binance sur le podium : 3ème place méritée

 Le BNB de Binance sur le podium : 3ème place méritée

Le BNB, crypto native de la plateforme d’échange Binance a délogé Tether (USDT) de la troisième place du classement des cryptomonnaies par capitalisation boursière.

BNB sur la troisième marche derrière ETH et BTC

La capitalisation du BNB a dépassé cette nuit celle du stablecoin Tether. Au moment de la rédaction, le jeton de Binance affiche 37,7 milliards au compteur. Il vient d’ailleurs d’établir un nouveau record historique à 267,43 $, soit une augmentation de 108% en 7 jours et de 48% en 24 heures selon les données de CoinGecko.

L’ascension peut paraître parabolique, mais dans un marché comme celui que nous connaissons à l’heure actuelle, ce n’est pas non plus une anomalie. Surtout, comme nous l’avions rappelé en début de mois, ce n’est pas un succès qui vient de nulle part. On peut même dire qu’il est amplement mérité et que le Binance Coin rattrape enfin son retard. Il commence à refléter une valeur à la hauteur de tous les efforts déployés par la plateforme pour proposer à tous les publics, débutants ou experts plus ou moins patentés, des solutions innovantes.

C’est d’ailleurs à n’en pas douter sa Binance Smart Chain (BSC), qui connaît un succès fulgurant, qui a propulsé le Binance Coin sur le devant de la scène. Profitant du boom de la finance décentralisée (DeFi), le plus grand exchange au monde en termes de volumes de transactions, a conçu un écosystème qui a aujourd’hui, et seulement 6 mois après sa création, largement dépassé Ethereum au nombre de transactions journalières. Elle en compterait désormais environ 2 millions contre 1,3 million pour son illustre aîné.

Succès fulgurant de la Binance Smart Chain

Ce succès ne doit rien au hasard et repose sur une expérience DeFi aussi complète que celle des DApps (applications décentralisées) d’Ethereum. Surtout, la blockchain de Binance propose des frais très bas, sans commune mesure avec les fees d’Ethereum. 0.04 dollar en moyenne sur BSC contre 6 dollars sur Ethereum. C’est d’ailleurs depuis les débuts de la plateforme en 2017, l’argument-phare de Binance dont le jeton sert aussi bien sûr à régler les frais de transaction d’achat-vente cryptos.

En offrant les coûts les plus bas du marché, l’exchange a bâti son succès. La question est de savoir s’il va pouvoir capitaliser sur cette progression majeure et pérenniser son avancée. Jusqu’à menacer la position d’Ethereum comme le pensent certains, en s’appuyant sur le fait que la BSC est compatible avec ses outils, ce serait aller un peu vite en besogne.

Avec une capitalisation de plus de 220 milliards de dollars, ETH est bien loin devant. De plus, connaissant une période de transition délicate vers sa version 2.0, sa position est certes aujourd’hui fragilisée mais si tout se passe bien, il reprendra sans doute très vite sa position de leader au sein de la finance décentralisée. D’autant que si Binance brille aujourd’hui au firmament de la DeFi, ce n’est pas paradoxalement grâce aux attraits de sa décentralisation. En effet, son modèle de gouvernance repose uniquement sur 21 validateurs et les noeuds de la BSC sont autorisées par une seule entité. Rédhibitoire pour beaucoup quand pour d’autres, de plus en plus nombreux, la « CeDeFi » n’est plus un sujet.

Quoi qu’il en soit, on peut compter sur CZ, son très engagé PDG, pour continuer de savoir surfer sur les opportunités et adapter son écosystème au marché bouillonnant de la crypto. Binance Coin a certainement encore de beaux jours devant lui.

Disclaimer : cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,646