Le comité sénatorial des banques exige le témoignage de SBF

08 décembre 2022 - 10:35

Temps de lecture : 2 minutes

Le comité des banques du Sénat n’a pas l’intention de voir Sam Bankman-Fried (SBF) se défiler devant ses responsabilités. Il lui demande de venir « répondre de l’échec » de FTX et d’Alameda Research dans une audience qui se tiendra le 14 décembre, au besoin avec une citation à comparaître.

Un nouveau comité demande à entendre SBF

L’étau se resserre autour de Sam Bankman-Fried. Après la commission des services financiers, c’est au tour du comité sénatorial des banques de convier fermement SBF à venir témoigner de son implication dans la faillite du duo infernal FTX/Alameda.

« En tant que fondateur et PDG de FTX Trading Ltd. au moment de son effondrement et fondateur, principal propriétaire et ancien PDG d’Alameda Research, vous devez répondre de l’échec des deux entités qui a été causé, au moins en partie, par l’utilisation abusive manifeste des fonds des clients et anéantit des milliards de dollars dus à plus d’un million de créanciers.« 

Sherrod Brown, président du comité sénatorial des banques, in Lettre en date du 7 décembre

Plateformes d'échanges

FTX - Le PDG de Coinbase rejette "l'erreur comptable" invoquée par SBF

Hugh B. - 05 Dec 2022 - 10:30

Après l’état de choc lié à l’effondrement de la plateforme FTX, [...]

Lire la suite >>

Indiquant que les témoins comparaissent habituellement sur la base du volontariat, le ton de la lettre se fait plus menaçant eu égard aux états d’âme de SBF qui se répand à loisir dans les médias, mais ne semble pas disposé à affronter les législateurs. De fait si SBF ne confirme pas sa participation, le sénateur prendra des dispositions plus contraignantes.

« Je suis prêt avec le membre Pat Toomey, à délivrer une assignation à comparaître pour vous obliger à témoigner.« 

Sherrod Brown, président du comité sénatorial des banques, in Lettre en date du 7 décembre

De fait, si SBF se défile, il s’expose à une infraction pénale pour outrage au Congrès passible d’une peine maximale de 12 mois de prison et d’une amende de 100 000 dollars.

SBF enfin sur le grill ?

Après des semaines de flottement, incompréhensibles pour tous les investisseurs lésés, il semblerait enfin que la machine judiciaire, du moins ses prémices, se mette en marche. La lettre du sénateur Brown indique qu’on va enfin entrer dans le vif du sujet.

« Il y a encore d’importantes questions sans réponse sur la façon dont les fonds des clients ont été détournés, comment les clients ont été empêchés de retirer leur propre argent et comment vous avez orchestré une dissimulation. »

Sherrod Brown, président du comité sénatorial des banques, in Lettre en date du 7 décembre

Et même Maxine waters, la présidente du United States House Financial Services Commitee, dont la complaisance à l’égard de SBF dépassait l’entendement, semble également avoir renoncé à le ménager. Le conviant d’abord gentiment, puis un peu plus fermement à une audience en date du 13 décembre intitulée « Enquêter sur l’effondrement de FTX », elle se dit aujourd’hui disposée à user de la même procédure, confirmant qu’une « assignation est définitivement sur la table ».

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche