Le halving du Bitcoin évoqué à la télévision chinoise

 Le halving du Bitcoin évoqué à la télévision chinoise

Une télévision d’Etat chinoise  a évoqué le halving du Bitcoin  ce dimanche.

Le dénigrement du BTC, un sport national

On sait à quel point les autorités chinoises aiment à diaboliser le Bitcoin. Les médias nationaux ne ratent pas une occasion de le dénigrer, notamment en l’assimilant à un schéma de Ponzi. Ce sont d’ailleurs plus globalement les cryptomonnaies dans leur ensemble  qui sont mises à l’index en tant qu’instruments d’activités criminelles au service du trafic de drogue et des fraudes financières.

Si la Chine a été un temps une des places fortes du Bitcoin, ceci expliquant cela – les principales plateformes (BTC China, Okcoin et Huobi), représentant une importante proportion des échanges mondiaux – Pékin a sifflé la fin de la récré en 2017 en les contraignant à fermer. Depuis trois ans,  si détenir des Bitcoins n’est pas illégal, en revanche le trading des cryptos y est interdit. Les particuliers qui veulent opérer des transactions se tournent donc vers des exchanges implantés à Hong Kong.

La blockchain glorifiée

Ce bannissement des cryptos s’est accompagné, comme dans d’autres pays mais à la puissance mille, d’une glorification de la blockchain notamment par la voix de Xi Jinping. Le président semble attribuer à l’un des protocoles de Bitcoin, qui lui a donné ses lettres de noblesse, des bienfaits incomparables dans nombre de domaines.

Depuis que la voix du maître s’est fait entendre, la Chine toute entière suit donc son exhortation à s’emparer de la blockchain. Elle est même devenue l’argument phare d’une société qui se veut à la pointe de la technologie mais dans une dissociation soigneusement orchestrée et systématiquement soulignée entre la bénéfique blockchain et le maléfique Bitcoin. Avec le sens de la démesure qui caractérise le pouvoir en place , l’Etat y investit un budget faramineux.

Une séquence curieuse

Aussi quelle ne fut pas la surprise de constater, comme l’a fait la responsable du marketing de la plateforme HashKey  Hub basée à Hong Kong, que la China Central Television puisse évoquer le pump possible de Bitcoin dans un article.

Article plutôt neutre, sans connotation négative, où il est mentionné que la division par deux des récompenses de minage « sera un signal positif pour Bitcoin ». Le propos se veut sans doute plus informatif qu’incitatif mais l’affirmation selon laquelle « le prix devrait augmenter » s’il suit le modèle des deux précédents halvings encouragerait plutôt à en faire l’acquisition.

Cette séquence de la télévision nationale apparaît donc comme une curiosité difficile à comprendre. Au moment où émerge la monnaie numérique nationale (son versant technologique quelque peu mystérieux est quasiment au point, le volet législatif reste à parfaire) qui est l’anti-Bitcoin par excellence par sa visée liberticide au service d’un pouvoir autoritaire, la coïncidence est d’autant plus frappante.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,139