Plateformes d'échanges

Le PDG de FTX US rejoint la cohorte des patrons qui démissionnent

28 Sep 2022 - 16:29

Brett Harrison, l’actuel PDG de la filiale US de FTX vient d’annoncer sa démission à la tête de la plateforme, indiquant qu’il se contenterait désormais d’un rôle de conseiller. L’événement prend une tournure particulière dans la mesure où il s’inscrit dans une vague de départ plus générale qui questionne sur les motivations présidant à ces décisions en cascade de quitter le navire.

Une nouvelle démission majeure dans la sphère crypto

Dans un fil twitter en date du 27 septembre, le PDG de FTX US annonce qu’il démissionne de ses fonctions. Après seulement un an et demi de bons et loyaux services, la nouvelle peut surprendre. Et elle est d’autant plus surprenante que la branche US de FTX a connu une solide expansion sous sa direction.

Pointant désormais à la 12ème place en volume de transactions quotidiennes dans le classement des exchanges crypto selon CoinGecko, la plateforme a multiplié les prouesses pendant son mandat. Ainsi, comme l’artisan alors en place prend soin de l’énumérer, les effectifs sont passés de « 3 employés multitâches » à une équipe de plus de 100 personnes durant cette période. Une progression spectaculaire pour soutenir l’entreprise qui a su diversifier l’éventail de ses activités via notamment le rachat d’Embed, société spécialisée dans le trading d’actions ou de LedgerX dédiée aux produits dérivés. Et tout cela dans un contexte réglementaire difficile qui ne l’a pas épargnée.

Mais le succès n’est visiblement pas suffisant pour retenir Brett Harrison, qui précise néanmoins qu’il restera impliqué dans l’univers des cryptomonnaies, mais différemment.

Je reste dans l’industrie dans le but de supprimer les barrières technologiques à la pleine participation et à la maturation des marchés crypto mondiaux, à la fois centralisés et décentralisés. J’ai hâte d’en dire plus sur ce que je vais faire ensuite. Jusque-là, j’assisterai Sam (Sam Bankman-Fried, le PDG de FTX) et l’équipe dans cette transition pour m’assurer que FTX termine l’année à l’image de sa dynamique actuelle. 

Selon une source proche du dossier, Zach Dexter qui préside actuellement aux destinées de l’unité américaine des produits dérivés de FTX, reprendra la fonction de Harrison.

Une loi des séries qui interroge

Cette position de l’ex-PDG de FTX US n’est pas sans rappeler celle de Jesse Powell qui vient aussi de tirer sa révérence à la tête de Kraken, tout en affirmant qu’il gardera un pied dans l’industrie.

Plateformes d'échanges

Kraken perd sa tête

Nathalie E. - 22 Sep 2022 - 16:29

Après onze ans à la tête de l’exchange qu’il a co-fondé, Jesse [...]

Lire la suite >>

Mais à la différence de son cadet, Powell, cofondateur de Kraken en 2011, est un vétéran de l’écosystème, probablement un peu usé par la charge incombant aux responsables de cette jeune industrie qui doivent combattre sur à peu près tous les fronts.

De plus, le phénomène n’est pas nouveau. Le turnover a toujours été important dans cette industrie vibrionnante, comme en témoigne Dylan LeClair de Bitcoin Magazine en diffusant une capture d’écran d’un article de CNBC en date de février 2020. Le titre : « Le roulement rapide des PDG se poursuit avec un nombre record de départs de cadres supérieurs ».

L’ombre d’une réglementation « impossible » ?

Quoi qu’il en soit, cette série, inaugurée par l’annonce tonitruante de Michael Saylor abandonnant le rôle de PDG de MicroStrategy pour celui de président exécutif, interpelle.

Bitcoin

MicroStrategy - Michael Saylor démissionne après des pertes en Bitcoin estimées à 918M$

Hugh B. - 03 Aug 2022 - 15:00

Il ne fait pas bon être un maximaliste du Bitcoin en période de bear market. [...]

Lire la suite >>

D’autant qu’elle a été suivie par la démission du PDG de GenesisMichael Moro, par celle du co-président d’Alameda (société commerciale fondée par le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried ) et d’Alex Mashinsky, PDG controversé de Celsius.

Certains observateurs n’hésitent pas à avancer l’hypothèse qu’ils fuiraient l’ombre noire « d’une réglementation majeure » dont ils seraient déjà au jus. Une supposition certes, mais qui n’est pas dénuée de fondement dans un contexte où les tenanciers de l’ordre monétaire avancent désormais groupés pour tirer sur les cryptos et valoriser leurs futures monnaies numériques d’Etat. Comme hier au Louvre, lors de la « Conférence sur les opportunités et les défis de la tokenisation de la finance » qui a réuni une belle brochette de banquiers centraux, tout heureux visiblement de se retrouver autour d’un même ennemi commun.

Les spéculations vont bon train, et la question aujourd’hui est presque de savoir quel sera le prochain à se débarrasser de sa lourde charge. On ne tablera pas tout de suite sur Changpeng Zhao (PDG de Binance) ou sur Sam Bankman-Fried. Eux semblent bien décidés à tenir la barre de leurs exchanges respectifs au milieu des vents tempétueux de la régulation, sans lésiner sur les moyens et des stratégies parfois très zélées.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche