Pétro – Le président Vénézuélien annonce le lancement d’une cryptomonnaie nationale

Le président vénézuélien Nicolas Maduro s’est tourné vers le monde des monnaies numériques pour contourner les sanctions financières américaines, annonçant dimanche le lancement du “Petro” une devise virtuelle cryptographique soutenue par les réserves pétrolières, afin de soutenir l’économie plus que vacillante du pays.

Le leader de gauche n’a donné que peu de détails sur le lancement de la monnaie ou sur la façon dont ce pays en difficulté membre de l’OPEP allait parvenir à cette réalisation, mais il a déclaré sous les acclamation que “le 21ème siècle est arrivé!”

“Le Venezuela va créer une crypto-monnaie”, soutenue par des réserves de pétrole, de gaz, d’or et de diamants, a déclaré Maduro dans son émission télévisée régulière du dimanche.

Le petro, a-t-il dit, aidera le Venezuela “à avancer dans les questions de souveraineté monétaire, à effectuer des transactions financières et à surmonter le blocus financier”.

Les chefs de l’opposition ont critiqué cette annonce, qui, selon eux, doit être approuvée par le Congrès, et certains doutent que la monnaie numérique ne voit jamais le jour en pleine crise politique et économique. La vraie monnaie, le bolivar, est en chute libre et le pays manque cruellement de nourriture et de médicaments.

Néanmoins, cette annonce souligne à quel point les sanctions décrétées cette année par l’administration américaine nuisent à la capacité du Venezuela à faire transiter de l’argent par les banques internationales.

Washington a imposé des sanctions à l’encontre des fonctionnaires vénézuéliens, des cadres du PDVSA (groupé pétrolier appartenant à l’Etat du Venezuela.

L’annonce a surpris certains adeptes des crypto-monnaies, qui ne sont généralement pas appuyés par un gouvernement ou des banques centrales. Ironiquement, les contrôles des devises du Venezuela au cours des dernières années ont suscité un engouement face au Bitcoin parmi les Vénézuéliens qui cherchent à contourner les contrôles pour obtenir des dollars ou faire des achats sur Internet.

D’après Reuters

Commentaires

efficitur. diam Donec Phasellus Praesent accumsan leo. nec dictum
Partagez
Tweetez
Partagez