Cryptomonnaies

Le prêteur crypto Nexo accusé d’opérer illégalement

27 Sep 2022 - 16:29

Les comptes d’intérêt sur les cryptos n’ont jamais vraiment été en odeur de sainteté dans nombre d’Etats américains. Dernière plateforme à en faire les frais, Nexo, qui avait été pourtant prévenue, mais qui apparemment aurait continué d’enfreindre la réglementation sur les valeurs mobilières.

Le prêteur Nexo sous le tir réglementaire de plusieurs Etats américains

Les régulateurs de Californie, de Washington, du Vermont, du Kentucky, de l’Oklahoma, de la Caroline du Sud et du Maryland voient rouge. La raison de leur grief : le fait que le prêteur Nexo continue d’offrir des produits d’épargne crypto à haut rendement aux résidents américains. Produits qui, aux yeux des régulateurs, s’assimilent à des titres financiers non enregistrés.

La plus virulente comme souvent, s’avère être la redoutable procureure de l’Etat de New York, Letitia James, qui avait déjà exprimé son courroux en février 2022 en plaçant l’entreprise basée en Suisse sous le coup d’une injonction de cessation et d’abstention, et qui a annoncé, dans une plainte distincte, lancer des poursuites à son encontre pour avoir «opéré illégalement et fraudé des investisseurs ». Une procédure attendue, la procureure considérant depuis le début que les plateformes crypto « ne font pas exception » et doivent s’enregistrer à l’instar des autres supports d’investissement.

Malgré les avertissements du Bureau de la procureure générale, Nexo ne s’est pas enregistré en tant que courtier en valeurs mobilières et a faussement déclaré aux investisseurs qu’il s’agissait d’une plateforme agréée et enregistrée.

Communiqué de la procureure générale de l’Etat de New York

Elle demande donc « la restitution de milliers d’investisseurs fraudés et la restitution des revenus tirés de la conduite illégale de Nexo ».

Du côté des autres autorités de réglementation des valeurs mobilières, le son de cloche est moins menaçant, mais cible néanmoins le manquement de Nexo à ses obligations dans son offre « Earn, Interest Product ».

Ces comptes d’intérêts cryptographiques sont des titres et sont soumis aux protections des investisseurs en vertu de la loi, y compris la divulgation adéquate du risque encouru.

Clothilde Hewlett, commissaire du Département californien de la protection financière et de l’innovation, in Communiqué

Un Nexo pas très réactif au goût des autorités

La plateforme de prêt et d’épargne crypto n’aurait donc pas fait ses devoirs depuis le premier coup de semonce à son endroit. Elle avait alors déclaré que l’offre ne serait pas accessible aux nouveaux clients US tant que la situation ne connaîtrait pas sa résolution, mais ne l’avait pas vraiment suspendue pour les anciens.

Depuis les directives de la SEC sur les produits à gagner, surnommées » The BlockFi Order « en février 2022, Nexo a volontairement cessé l’intégration de nouveaux clients américains pour notre produit Earn Interest et a arrêté le produit pour les nouveaux soldes des clients existant. (…) Nexo s’est engagé à trouver une voie claire pour la fourniture réglementée de produits et de services aux États-Unis, idéalement au niveau fédéral.

Antoni Trenchev, PDG de Nexo, in Communiqué

Echappera t-elle aux pénalités à la BlockFi qui avait dû s’acquitter d’une amende conséquente de 100 millions de dollars pour le même motif ? A voir. Mais ce qui est sûr, c’est que les plateformes de prêt et d’emprunt crypto sont plus que jamais dans le collimateur des régulateurs. Voyager Digital et Celsius n’y sont pas pour rien, elles qui ont fait faillite, révélant des pratiques plus que douteuses avec les avoirs de leurs clients. BlockFi aussi a connu son épisode un peu chaud même si a priori, elle a réussi à s’en relever grâce à l’aide de FTX.

De fait, dans ce marasme ambiant, Nexo s’en est plutôt sorti haut la main, ne révélant, pour le moment, aucun cadavre dans son placard et affichant même une forme insolente, jusqu’à vouloir racheter certains de ses rivaux en mauvaise posture. Cependant, la période difficile est loin d’être terminée et le mot d’ordre reste la prudence.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche