Plateformes d'échanges

Le prêteur Hodlnaut a perdu 190 millions de dollars dans l’effondrement de Terra

01 Nov 2022 - 07:28

Le crash de Terra Luna en mai avait provoqué l’effroi. A raison, tant l’effet domino redouté a été d’ampleur. Dernière en date dont on peut chiffrer le dommage, la plateforme de prêt crypto Hodlnaut, basée à Singapour et qui opère aussi à Hong Kong. Elle aurait subi une perte de près de 190 millions de dollarsà cause de son exposition à l’écosystème Terra qu’elle aurait largement minimisée.

Surexposition à l’écosystème Terra Luna : 190 millions de dollars de perte pour Hodlnaut

Après les mastodontes Celsius, Three Arrows Capital et Voyager Digital, un rapport judiciaire provisoire révèle que le prêteur cryptographique Hodlnaut a perdu environ 189,7 millions de dollars dans le naufrage de Terra Luna. Le document, relayé par Bloomberg, précise en outre que les administrateurs auraient « minimisé » l’étendue de leur exposition au jeton natif LUNA et au stablecoin UST « à la fois pendant la période précédant et suivant l’effondrement de Terra/Luna ».

Pour rappel, lorsque l’entreprise avait suspendu les retraits des fonds en juillet dernier, elle avait incriminé les mauvaises conditions du marché et disait avoir choisi cette option pour stabiliser la liquidité et préserver les actifs. Elle avait peu après déclaré un déficit de 193 millions de dollars, et demandé en conséquence une protection judiciaire pour éviter une liquidation.

On le sait, les prêteurs crypto sur la sellette, ont rarement témoigné d’une transparence idoine depuis l’épisode Terra, non seulement avec une communication partielle, partiale, sinon trompeuse, mais également en se livrant à des manipulations ou des dissimulations de documents.

Une transparence mise à mal

Ainsi, le rapport évoque la suppression de 1 000 documents de l’espace de travail Google d’Hodlnaut qui auraient pu aider à faire la lumière sur les agissements de l’entreprise. Les responsables judiciaires par intérim n’ont également pas réussi à obtenir des « documents clés » concernant la branche hongkongaise de l’entreprise, qui doit environ 58 millions de dollars à sa division de Singapour. 

De plus, l’examen, a révélé au moins une opération suspecte juste avant le gel des retraits clients, notamment un retrait d’environ 550 000 dollars US en dollars singapouriens. De là à envisager un coup à la Alex Mashinsky qui, avec son bras droit, auraient encaissé pas moins de 17 millions de dollars en crypto, juste avant que Celsius ne soit déclaré en faillite, il n’ y a qu’un pas… si rien ne vient justifier la transaction et sa destination.

Singapour veut de nouvelles dispositions discriminantes et infantilisantes pour assurer la protection des utilisateurs

Le fait est que la situation de l’entreprise, qui n’a pas seulement affecté gravement ses clients, mais également ses effectifs qui ont fondu de 80% « pour réduire les dépenses » peu après la clôture des retraits, s’avère quelque peu inextricable. Et d’autant plus complexe à dénouer que le fondateur de Hodlnaut, Simon Lee, récuse l’actuel directeur judiciaire par intérim, le cabinet Ernst &Young.

Cette énième « affaire » n’est sans doute pas pour rien dans la volonté de l’autorité de régulation de Singapour de resserrer les vis.

Cryptomonnaies

Singapour veut limiter l'accès des particuliers aux cryptos

Nathalie E. - 27 Oct 2022 - 17:43

L’Autorité monétaire de Singapour (MAS) propose d’interdire aux [...]

Lire la suite >>

Elle propose notamment d’interdire l’utilisation des cartes de crédit aux investisseurs particuliers tentés par l’achat de cryptos. Une mesure envisagée au nom de la protection des consommateurs, et qui sera discutée avec les acteurs de l’industrie avant une éventuelle adoption.

Ne vous aventurez pas n’importe comment dans l’écosystème, formez-vous, et fiez-vous plutôt à un acteur reconnu et fiable dont l’historique parle pour lui. CryptoActu vous invite pour plus de sécurité à vous inscrire sur l’exchange Bybit  (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche