Régulation

Le rapport de la Fed sur les cryptomonnaies se fait encore attendre

12 Jan 2022 - 10:58

Lors de son audition de confirmation devant les membres du comité sénatorial des banques, l’ex et futur président de la Réserve fédérale (Fed) Jerome Powell qui devrait bientôt être reconduit officiellement dans ses fonctions, a de nouveau reporté la publication du rapport relatif aux monnaies numériques (CBDC, stablecoin, cryptomonnaie). Initialement prévu pour septembre 2021, ce document très attendu devrait aux dernières nouvelles « arriver dans les prochaines semaines ».

Report du rapport sur les cryptomonnaies

Le rapport sur les monnaies numériques, appellation générique englobant aussi bien les devises de banque centrale (Central Bank Digital Currency), que les stablecoins (cryptos adossées à une monnaie fiduciaire comme le dollar) et les cryptomonnaies dites « privées » comme le bitcoin et sa cohorte d’altcoins, joue encore l’Arlésienne.

Evoqué pour la première fois en juillet 2021 par Jerome Powell lors de sa première mandature à la tête de la Fed, sa date de publication était initialement prévue pour septembre de la même année. Mais le temps a passé sans qu’aucun rapport sur le sujet ne pointe le bout de ses pages. Une situation qui interroge et c’est justement en réponse à une question du sénateur de l’Idaho Mike Crapo, que le responsable de la banque centrale a dévoilé de façon confuse une échéance quelque peu imprécise.

En effet, il a d’abord déclaré que le rapport de la Fed sur les monnaies numériques n’était pas « tout à fait là où nous devions l’obtenir ». Puis il s’est repris pour affirmer que « le rapport est vraiment prêt à être publié et je m’attendrais à ce que nous le laissions tomber – je déteste le répéter – dans les semaines à venir. »

Pour justifier le retard, Powell a invoqué des « changements de politique monétaire » face à une inflation qui flambe.

Régulation

L'effet Fed : rebond et incertitude

Nathalie E. - 16 Dec 2021 - 10:57

Le marché des cryptomonnaies a connu un beau rebond après que la Réserve [...]

Lire la suite >>

Un rapport qui posera plus de questions qu’il n’apportera de réponses

Anticipant les déceptions que pourrait susciter un document qui ne serait pas à la hauteur des attentes, Jerome Powell a tenu à modérer la portée du travail fourni par la Fed.

« Ce sera plus un exercice consistant à poser des questions et à solliciter l’avis du public plutôt que de prendre beaucoup de positions sur diverses questions... »

Tous ceux espérant une clarté réglementaire et des règles du jeu enfin posées en seront donc visiblement pour leurs frais.

Quid d’un dollar numérique au moment où la Chine s’apprête à exhiber aux yeux du monde entier son yuan version 2.0 ? Et des stablecoins ? Considérés comme des rivaux déloyaux à une monnaie de banque centrale, la menace de leur interdiction a plané avant qu’une proposition « plus raisonnée » ne voit le jour. A savoir, réserver l’émission de ces cryptomonnaies adossées à des devises fiduciaires aux seules entités bancaires réglementées.

Régulation

Les stablecoins sous haute surveillance

Nathalie E. - 02 Nov 2021 - 11:00

Très attendu, le voilà enfin publié. Le rapport de l’administration [...]

Lire la suite >>

Le fait est, et alors que Powell avait soutenu dans le passé qu’une CBDC rendrait caduque les pièces stables comme l’USDT ou l’USDC, il a effectivement révisé sa position. En réponse au sénateur républicain Pat Toomey se demandant si un dollar numérique serait capable d’exister aux côtés d’un « stablecoin bien réglementé et émis par le secteur privé », le responsable de la Fed a certifié que les deux ne s’excluaient pas mutuellement. Une affirmation qui n’indique en rien qu’un e-dollar soit sur le point d’être émis. Car Powell n’a jamais manifesté un enthousiasme débordant à cette perspective. Mais une assertion plutôt positive quant à l’avenir de certaines pièces stables, l’USDC par exemple, se conformant au voeu du régulateur.

Quid de Bitcoin et consorts ?

Les cryptomonnaies comme Bitcoin, Ether et consorts n’ont pas eu droit de cité lors de cette séquence. 2022, attendue comme l’année de leur réglementation, décevra t-elle les espoirs des acteurs de l’industrie crypto ? A la fois redoutée et impérieusement sollicitée, la clarté réglementaire risque encore de se faire désirer. Elle est pourtant à leurs yeux, la seule façon d’attirer dans l’écosystème de nouveaux flux financiers. L’adoption institutionnelle qui a pris son essor ces deux dernières années, étant encore freinée par l’incertitude qui règne en la matière.

Le rapport tant attendu de la Fed , si l’on se fie aux propos de Powell, ne sera vraisemblablement pas de nature à rassurer les acteurs comme les investisseurs de l’écosystème crypto. Face à la complexité de régulation d’un secteur dynamique et protéiforme, nombre de questions reste en suspens et ce n’est pas Gary Gensler, le redouté patron de la SEC, qui changera la donne. En effet, lors d’une intervention récente, il a fait montre de la même prudence en refusant de répondre à une préoccupation concernant le statut légal de l’Ether. Invité à dire si oui ou non, l’Ether était un « security token« , c’est à dire un jeton d’investissement et non un jeton-valeur, il a refusé de répondre. 2022, l’année de la clarté réglementaire ? Vraiment…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche