Régulation

Le Royaume-Uni veut renforcer le pouvoir des forces de l’ordre en matière de cryptos « sales »

23 Sep 2022 - 10:45

Le gouvernement du Royaume-Uni a présenté un projet de loi visant à lutter contre l’argent sale. Le futur dispositif comporte inévitablement un volet crypto qui donnera plus de latitude aux forces de l’ordre pour saisir, geler et récupérer plus facilement les actifs cryptographiques utilisés à des fins criminelles.

Un nouveau projet de loi UK contre le blanchiment d’argent donne plus de pouvoir aux autorités pour traquer les cryptos « sales »

Le Royaume-Uni renforce sa lutte contre le blanchiment d’argent. Un projet de loi de 250 pages sur la criminalité économique et la transparence des entreprises a été proposé au Parlement jeudi pour « chasser » l’argent sale du pays. Les cryptomonnaies y figurent en bonne place, accusées d’être des vecteurs importants de la délinquance financière.

Des criminels nationaux et internationaux blanchissent depuis des années le produit de leur crime et de leur corruption en abusant des structures des entreprises britanniques et utilisent de plus en plus les cryptomonnaies.

Graeme Biggar, directeur général de la National Crime Agency, in Communiqué

De fait, au sein de dispositions visant à réduire la « bureaucratie autour de la responsabilité en matière de confidentialité » et à accorder aux forces de l’ordre le pouvoir « d’obliger les entreprises à transmettre des informations qui pourraient être liées au blanchiment d’argent ou au financement du terrorisme », les cryptomonnaies bénéficient d’un traitement privilégié.

La nouvelle loi permettra aux forces de l’ordre telles que la National Crime Agency de saisir, de geler et de récupérer plus facilement et plus rapidement les crypto-actifs – la monnaie numérique de plus en plus utilisée par les criminels organisés pour blanchir les profits de la fraude, de la drogue et de la cybercriminalité.

Communiqué du gouvernement

Une police britannique déjà bien réactive

Il est cependant à noter que les autorités britanniques n’ont pas attendu ce nouveau projet de loi pour réagir face aux délits financiers liés à cette catégorie d’actifs. En effet, selon le communiqué, il y a eu « une forte augmentation des saisies de cryptomonnaie en 2021 » à mesure que l’espace et le nombre d’utilisateurs augmentaient. La BBC a ainsi rapporté qu’en juillet , la police de Londres avait saisi séparément 114 millions et 180 millions de livres sterling – environ 330 millions de dollars – en crypto lié à un réseau international de blanchiment d’argent. Mais visiblement, l’objectif est de faire mieux et, accessoirement, d’asseoir la réputation sulfureuse des cryptos aux yeux du grand public.

Le renforcement des pouvoirs de la loi sur les produits du crime modernisera la législation pour garantir que les agences puissent suivre le rythme de l’évolution technologique rapide et empêcher les actifs de financer davantage la criminalité.

Communiqué du gouvernement

Après la première lecture du nouveau projet de loi qui a eu lieu à la Chambre des communes, une deuxième lecture est prévue le 13 octobre pour valider le projet en loi.

Vous souhaitez investir dans le secteur des cryptomonnaies en dépit de sa réputation toujours un peu sulfureuse, alors n’attendez plus et inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme FTX. Vous bénéficierez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche