Bitcoin

Suite à une correction modérée, le sentiment de marché crypto repasse en neutre

02 Août 2021 - 09:27

Après douze jours consécutifs de hausse pour les deux cryptomonnaies majeures, Bitcoin et Ether, le moral des investisseurs a semblé de nouveau au beau fixe. L’indice de peur et d’avidité est passé à 60 au moment où le BTC a culminé à 42 600 $, manifestant un optimisme revenu sur le devant de la scène. Mais ce qui monte, finit toujours par descendre. Le BTC affiche aujourd’hui une baisse de 5% sur 24 heures et un index Fear and Greed (F&G) repassé dans le neutre à 48.

Qu’est-ce que l’indice Fear and Greed ?

Dans un marché caractérisé par une volatilité élevée comme celui des cryptomonnaies, le plus difficile à gérer pour les investisseurs ce sont les émotions. Si ça monte, tout le monde veut acheter et à l’inverse, si ça chute, la tentation de vendre devient prégnante. Or, si on se fie au précepte de base de tout marché financier invoqué notamment par le milliardaire américain Warren Buffet, il s’agit précisément d’adopter le comportement inverse : “Prenez peur quand les autres sont avides et soyez avides quand les autres ont peur”.

Le Fear and Greed Index (indice de peur et d’avidité) en intégrant quotidiennement des données provenant de différentes sources, notamment les réseaux sociaux, et en s’appuyant sur différents indicateurs (volatilité, volume…), est précisément destiné à produire de façon simple un indice de sentiment du marché des cryptomonnaies. Le but : aider les participants à contrôler leurs émotions en évitant notamment le FOMO (Fear of Missing Out ou “peur de rater le mouvement”).

Le calcul de l’indicateur F&G du sentiment actuel du marché se concrétise par un indicateur chiffré sur une échelle de 0 (peur extrême) à 100 (avidité au sommet).

Un Fear and Greed repassé en neutre

Les douze jours ininterrompus de hausse du Bitcoin et de l’Ether ont fait renaître l’espoir. Rappelons que depuis le 12 mai dernier, le sentiment dominant qui caractérisait le marché était soit la « peur » soit la« peur extrême ». Mais un F&G en berne peut retrouver très vite la couleur du vert.

Il faut dire qu’après une baisse spectaculaire en dessous des 30 000 $ le 20 juillet, le BTC a réussi à regagner près de 45% en moins de deux semaines pour atteindre 42 600 $ selon le site CoinGecko dimanche 1er août. Mais « les arbres ne montant jamais directement au ciel », autre adage bien connu des « cryptolovers », une correction de 5% s’en est suivie. De fait, à l’image du marché, l’humeur des investisseurs s’en est immédiatement ressentie et la douce euphorie qui commençait à les envahir avec un indice de 60, est repassée directement dans le neutre, signe d’indécision. En d’autres termes, ils ne savent plus trop sur quel pied danser, en recherche d’informations claires pour pencher vers l’achat ou la vente.

Bitcoin Fear & Greed Index

Dans le même temps, l’ETH lui a mieux résisté, accusant une baisse de moins de 2% pour afficher ce matin 2557 $ au compteur. Mais quoi qu’il en soit, c’est toujours BTC qui drive le sentiment du marché, d’ailleurs l’index F&G ne repose que sur lui.

Conclusion : on ne peut négliger ce type d’indicateur à partir du moment où on décide d’investir dans les cryptos. Mais aussi changeant que le marché qu’il est censé refléter, il s’agit de le combiner avec d’autres indicateurs et données techniques pour cheminer de façon plus rationnelle dans cet univers hautement inflammable.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche