Les cryptomonnaies nourrissent l’espoir de Cuba dans sa sortie de crise

Cuba, grand allié du Venezuela et non moins adversaire politique des États-Unis, envisagerait de recourir aux cryptomonnaies pour remettre sur pied son économie vacillante depuis quelques années déjà.

Une issue de secours pour l’économie

Le schéma vénézuélien pourrait bien se reproduire à Cuba après l’annonce d’un programme d’étude sur l’utilisation des cryptomonnaies par le ministre de l’Economie de Cuba, Alejandro Gil. Cuba souffre actuellement d’une récession chronique qui dure depuis plus de trois ans. Les embargos imposés par les États-Unis l’empêchent notamment d’entretenir des relations commerciales avec le reste du monde. Dans cette perspective, le ministre a déclaré qu’une émancipation vis-à-vis des autorités américaines devrait être planifiée pour relancer l’économie nationale.

"Nous devons chercher des solutions de rechange pour résoudre les problèmes de l’industrie nationale, avec nos propres acteurs économiques en cherchant à renforcer les réserves du pays, sans faire prévaloir une optique restreinte sur l’importation", a-t-il déclaré.

La principale alternative qui se présente au pays pourrait donc être les cryptomonnaies, a laissé entendre le ministre. Comme le Venezuela, Cuba creusera ainsi la question des actifs décentralisés pour proposer une alternative au dollar.

"Nous envisageons d’étudier l’application des cryptomonnaies dans les relations commerciales nationales et internationales […]. Nous devons voir comment intégrer les mesures de cette technologie pour nous permettre d’aller de l’avant en recherchant des solutions aux problèmes", résume-t-il.

Une politique économique bien tracée

Depuis trois ans, Cuba s’est accommodé d'une politique d’austérité face à la diminution des subventions pétrolières provenant du Venezuela. Exposé à une hyperinflation, le gouvernement de La Havane a décrété une limitation des importations ainsi qu’une restriction des dépenses en électricité. Aujourd’hui, la politique de relance promet une augmentation des salaires de plus de 1,5 million de fonctionnaires incluant des enseignants, des médecins et autres personnels de services.

Cuba souffre d'une hyperinflation intense

Cuba souffre d'une hyperinflation intense.

Suivant les déclarations de Miguel Diaz-Canel, le président cubain, cette hausse des salaires pourrait être la conséquence de l’utilisation des cryptomonnaies. En effet, la création d’une monnaie numérique décentralisée agira sur l’offre et la demande globale pour relancer la croissance. Les impacts en seront directement observables sur la répartition plus allégée des dépenses courantes de l’Etat, notamment les pensions et les salaires de l’administration publique.

Cuba finira-t-il par s'en sortir ?

Bien que les cryptomonnaies fassent miroiter une indépendance financière par rapport aux réserves de devises, l’ambition cubaine risque de s’assombrir à cause des vulnérabilités que peuvent entraîner la création d'une monnaie digitale nationale, suivant le même schéma du "Petro" du Venezuela.

Selon Miguel Diaz-Canel, le président cubain, les cryptomonnaies amélioreront le taux de croissance du pays

Selon Miguel Diaz-Canel, le président cubain, les cryptomonnaies amélioreront le taux de croissance du pays.

Au moment où le président vénézuélien, Nicolas Maduro, avait annoncé le lancement de sa propre cryptomonnaie nationale, Washington a lancé une mise en demeure à destination des pays qui accepteraient de traiter avec cette monnaie numérique, au risque d’être sanctionné sévèrement.

En effet, le président du Venezuela a lancé, il y a maintenant plus d'un an, une cryptomonnaie vénézuélienne adossée au pétrole, le Petro. Cependant, elle est restée très peu utilisé et très décriée par la communauté internationale. Hier, nous vous annoncions d'ailleurs à ce sujet :

Par ailleurs, le président américain a d’ores et déjà renforcé les sanctions contre Cuba ces derniers mois, en instaurant des interdictions touchant des secteurs clés : le tourisme et l’éducation. A cet effet, il semblerait que l’alternative crypto cubaine pourrait finalement faire enfoncer la situation économique du pays.

> Rejoins-nous sur Telegramhttps://t.me/CryptoActuCom

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

25 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger