Finance Décentralisée (DeFi)

Les fonds spéculatifs crypto ont doublé leur exposition avec un intérêt orienté DeFi

24 Mai 2021 - 19:08

Les fonds d’investissements spécialisés dans la gestion de portefeuilles crypto ont quasiment doublé le montant de leurs actifs sous gestion, passant de 2 milliards de dollars en 2019 à 3,8 milliards de dollars en 2020. Si Bitcoin reste prédominant, l’activité de ces hedge funds s’est aussi largement orientée vers la finance décentralisée (DeFi).

Les hedge funds crypto doublent le montant de leurs actifs sous gestion

Selon un rapport du cabinet d’audit PWC, les hedge funds, des outils d’investissement qui visent la performance au-delà de la préservation du capital, ont doublé le nombre total d’actifs sous gestion entre 2019 et 2020. Une croissance qui n’est pas anodine et qui coïncide avec des signaux insistants de reprise du marché des cryptomonnaies après la période de disette qui a suivi la fin du dernier cycle haussier.

La flambée des prix en 2017 semble avoir été un catalyseur pour le lancement de nouveaux fonds cryptographiques, tandis que la baisse en 2018 a conduit à moins de fonds lancés en 2019. (…) 18% des répondants au sondage ont été lancés en 2020 quand les prix montaient à nouveau. »

 rapport annuel sur le Global Crypto Hedge Fund, PWC

Une observation qui pourrait, au vue du contexte actuel et nonobstant une semaine de la Pentecôte quelque peu meurtrière sur le marché des cryptos, laisser présager de l’arrivée de nouveaux fonds de même nature. Mais l’évidence semble tempérée par un secteur qui reste sur ses gardes.

En effet, pour 82% des répondants à l’enquête menée conjointement par PWC et l’Alternative Investment Management Association (AIMA) pour le secteur de l’investissement traditionnel, l’obstacle majeur au développement de hedge funds crypto ou plus globalement de l’écosystème reste l’incertitude réglementaire qui continue de peser, telle une épée de Damoclès, au-dessus de la tête des investisseurs en Bitcoin et consorts. La mauvaise réputation qui colle aux basques de la première cryptomonnaies (anti-écologique, vectrice de blanchiment d’argent, pourvoyeuse de financement pour les terroristes…) apparaît aussi comme un argument assombrissant l’avenir de la crypto pour 77% des interviewés. Enfin, la méconnaissance technique et technologique continue d’apparaître comme un frein à l’expansion de l’espace cryptographique.

Une DeFi de plus en plus prisée

Mais quoi qu’il en soit de ces résistances identifiées, la croissance de hedge funds dédiés aux cryptomonnaies est une réalité et une réalité qui se négocie d’abord en Bitcoin pour 90% d’entre eux. Ethereum lui figure dans 67% des fonds tandis que Litecoin(LTC) à 34%, Chainlink (LINK) à 30%, Polkadot (DOT) à 28% et Aave (27%) s’y sont ménagé une place non négligeable.

L’adoption de ces trois derniers jetons montre clairement un intérêt pour la DeFi. D’ailleurs, 31% des crypto hedge funds utilisent des échanges décentralisés (DEX). Uniswap est le plus largement utilisé (16%), suivi de 1Inch (8%) et SushiSwap (4%). Soucieux de capter une part du rendement faramineux généré par la finance décentralisée qui a culminé à près de 90 milliards de dollars le 12 mai – la TVL aujourd’hui, après la récente Bérézina du marché crypto, affiche plus de 30 milliards de perte -, ils s’impliquent de plus en plus dans des activités de jalonnement, de prêt et d’emprunt. Et ils ne sont pas les seuls. Les géants américains de fonds spéculatifs traditionnels tels que Millennium Management, Point72 Asset Management et Matrix Capital Management s’apprêteraient également à lancer des produits DeFi.

La volatilité extravagante du marché des cryptomonnaies qui vient de connaître un nouvel épisode épique n’est pas rédhibitoire pour des entités financières qui ont la superformance comme seul objectif, tout en sachant généralement gérer la prise de risque avec des indicateurs précis comme le max drawdown qui se concentre sur la protection du capital. Les investisseurs des crypto hedge funds qui sont majoritairement des particuliers fortunés (54%) ou des family Offices (30%) seraient de plus en plus demandeurs de ce type de produits.

 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche