Cryptomonnaies

Les grandes ambitions asiatiques de Circle

16 Nov 2021 - 17:02

Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, se sent visiblement à l’étroit sur le marché américain. Pressé peut-être de se protéger des menaces du régulateur US, il se tourne dorénavant aussi du côté de la zone Asie-Pacifique pour développer son activité. Entre la création d’un siège local à Singapour, une contribution à un stablecoin adossé au yen japonais et le lancement d’une société de capital-risque, le voilà prêt à rayonner également de ce côté de la planète.

Un siège local à Singapour pour Circle

Circle, la société de technologie de paiement peer-to-peer à l’origine de la cryptomonnaie stable l’USDC, a livré cette semaine dans un article de blog son ambition de construire un pôle à Singapour irradiant sur toute l’Asie-Pacifique. A cette fin, elle vient d’entamer le processus de demande pour obtenir les licences et les enregistrements applicables à Singapour.

Son premier objectif : créer une antenne locale pour affirmer sa présence sur le continent asiatique et venir narguer Tether (USDT) son grand rival, très bien implanté dans cette zone en ayant été le premier autorisé dans la cité-Etat.

Pour réaliser son objectif, l’équipe de Circle travaille, selon son PDG Jeremy Allaire, main dans la main avec la Banque centrale de l’Etat, le MAS (Monetary Authority of Singapore). Rien d’étonnant, dans un contexte de mesures envisagées par les autorités US pour contrôler les stablecoins, Allaire s’est montré très conciliant. Il a soutenu la thèse selon laquelle les émetteurs de stablecoins devraient répondre aux mêmes exigences que les banques traditionnelles.

Un fonds de capital-risque baptisé Circle Ventures

Lors d’un événement autour de la FinTech qui s’est tenu la semaine dernière dans la capitale-Etat, Circle a également dévoilé Circle Ventures. Cette filiale de capital-risque opérera dans la région pour soutenir les startups blockchain et crypto prometteuses qui partagent l’objectif d’accroître la « prospérité économique mondiale grâce à l’échange sans friction de valeur financière ». Le premier investissement est déjà sur les rails. Il contribuera à la mise en circulation d’un stablecoin répliquant le cours de la monnaie nippone.

Régulation

Les stablecoins sous haute surveillance

Nathalie E. - 02 Nov 2021 - 11:00

Très attendu, le voilà enfin publié. Le rapport de l’administration [...]

Lire la suite >>

Circle ne semble pas douter de l’expansion des stablecoins. La croissance de l’USDC qui frôle les 35 milliards de dollars de capitalisation, soit plus de 8500 % d’augmentation par rapport à 2020, est un argument de poids. Tout autant ses différents partenariats noués avec des géants bancaires (effectif avec Visa, en test avec Mastercard). Mais quand on mesure la destinée actuelle des cryptomonnaies stables adossées à d’autres monnaies fiduciaires que le dollar, notamment les stablecoins euro que quasiment personne n’utilise, on peut légitimement se poser la question de l’opportunité de stablecoins adossés à des devises locales.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche