Bitcoin

Les institutionnels chercheraient à vendre leurs Bitcoin

10 Mai 2022 - 07:28

Si les institutionnels s’y mettent aussi, on n’est pas sorti de l’auberge… rouge. La peur extrême, mesurée notamment par l’index Fear and Greed, qui oscille autour de 11 à l’heure actuelle (signe d’un abîme sans fond), semble aujourd’hui concerner tout autant les investisseurs particuliers que la smart money. Du moins, c’est ce que semble indiquer l’indicateur « Coinbase premium index » devenu négatif.

Le Coinbase premium index, indicateur à considérer

Le moment est plutôt mal choisi, mais il semblerait que les institutionnels, qu’on croyait plus aguerris, se soient mis à vendre leurs cryptos en plein marché baissier. Du moins, c’est ce qu’indique le « Coinbase premium index » suivi par la plateforme de données blockchain CryptoQuant et relayé par Coindesk.

Cet indicateur est une mesure qui permet d’évaluer l’écart qui existe entre la paire BTC/ dollar américain négociée sur Coinbase et la paire BTC/USDT (stablecoin adossé au dollar US) commercialisée sur Binance. Quel intérêt me direz-vous ? Outre le fait, qu’on ait affaire aux deux plus grosses plateformes d’échange crypto au monde, le premier revendiquant 80 millions d’utilisateurs et le second 90 millions, c’est que leur public diffère, du moins si on considère la division Coinbase Pro.

Ainsi, un pourcentage élevé d’institutions utilise la plateforme américaine alors que Binance a plutôt une base d’utilisateurs de particuliers. De fait, en observant que l’écart est devenu négatif, tombant à un niveau pas revisité depuis 12 mois, cela révèle un positionnement vendeur chez les institutionnels.

Habituellement, il y a une prime Coinbase. Cela signifie que le prix du bitcoin sur Coinbase est plus élevé que sur Binance. C’est symptomatique, car les institutions américaines et les particuliers très fortunés négocient principalement sur Coinbase. Cependant… ces derniers jours, c’est négatif. Cela indique donc une forte vente sur Coinbase Pro !

Blog de CryptoQuant cité par Coindesk

Des institutionnels positionnés à la vente

Les institutionnels seraient donc plus frileux que les particuliers qui apparemment, du moins pour un certain nombre d’entre eux, rachètent les « dips » (les creux du marché). Mais disposant bien sûr de ressources sans commune mesure avec les gros portefeuilles, ils ne peuvent faire rebasculer le marché dans un sens plus engageant.

CryptoQuant suggère alors d’observer de près les mouvements de l’indicateur pour anticiper la direction qu’il pourrait prendre. « Si cela s’inverse, ça pourrait coïncider avec un certain soulagement du marché », en d’autres termes on aura peut-être trouvé son plus bas (son bottom) -, et on pourrait alors assister à « un renversement ».

On veut bien y croire. En attendant, au moment de la rédaction, le marché des cryptos continue sa figure en chute libre avec un bitcoin à 30 500$. On ne précisera pas le pourcentage de la baisse en 24 heures, histoire de ménager les pulsations. Mais quoi qu’il en soit, il faut garder en tête qu’il y aura des jours meilleurs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche