Cryptomonnaies

Les paiements crypto ont de l’avenir

10 Juin 2022 - 07:28

Payer ses achats en cryptomonnaies relèvera peut-être bientôt de l’ordinaire. Une étude du cabinet d’audit et de conseil Deloitte publie des résultats en ce sens. Selon elle, les trois quarts des commerçants américains prévoient d’accepter les cryptomonnaies comme mode de règlement d’ici deux ans.

Une massive adoption des crypto-paiements à venir

Deloitte, en collaboration avec le géant des paiements PayPal, vient de publier les résultats d’une enquête, menée en décembre 2021, auprès de détaillants de toutes tailles pour connaître leur intention en matière de crypto-paiement. Au coeur d’un marché qui n’avait pas encore connu les déconvenues – le mot est faible – qui ont teinté les premiers mois de 2022, l’optimisme régnait encore. Pas sûr en effet que la même enquête diligentée aujourd’hui donnerait les mêmes résultats, la méfiance vis à vis des cryptos semblant l’emporter jusqu’à, chez certains, hypothéquer leur avenir.

Quoi qu’il en soit de résultats différés qui perdent de fait un peu de leur valeur, attardons-nous quand même sur ce qui ressort de ce « Merchants Getting Ready For Crypto ». Le chiffre à retenir est le pourcentage élevé de commerçants interrogés qui  prévoient d’intégrer les cryptos à leur éventail de paiement : 75%.

Plus fort encore, 85% d’entre eux s’attendent à ce que ce type de règlement soit omniprésent dans leur secteur d’activité d’ici cinq ans. Précisons que l’enquête a questionné 2000 responsables de vente au détail, répartis à parts égales entre les secteurs des cosmétiques, des biens numériques, de l’électronique, de la mode, de l’alimentation et des boissons, de la maison et du jardin, de l’hôtellerie et des loisirs, des biens personnels et ménagers, des services et des transports.

Des investissements déjà conséquents

Fait intéressant qui témoigne du fait qu’on a affaire à une tendance appelée à se pérenniser, c’est que nombre de ses détaillants ont déjà commencé à investir pour offrir ce nouveau service. Ainsi, selon l’enquête, plus de la moitié des commerçants dont les revenus dépassent 500 millions de dollars ont déjà dépensé un minimum de 1 million de dollars pour construire une infrastructure adaptée à ce nouveau moyen de paiement. 73 % des détaillants dont les revenus se situent entre 10 et 100 millions de dollars ont eux investi entre 100 000 et 1 million de dollars.

Des dépenses qui, selon Deloitte, ne devraient pas s’arrêter là. Plus de 60 % des détaillants ont déclaré s’attendre à des budgets de plus de 500 000 dollars pour permettre les paiements cryptographiques au cours de l’année 2022.

Intérêt grandissant des consommateurs pour le crypto-paiement

La motivation des commerçants à adopter les crypto-paiements repose en grande partie sur l’intérêt des consommateurs. 64% d’entre eux signalent que leurs clients ont réclamé l’utilisation de cette nouvelle option et 84% pensent que la demande ira croissante. Aussi, cherchent-ils, du moins pour près de 50% d’entre eux, à améliorer l’expérience-client ou à augmenter la fréquentation de leur enseigne par cette adoption. L’objectif est aussi, pour 40% d’entre eux, de donner une image de leur marque « à la pointe de la technologie».

Néanmoins, des obstacles subsistent. En dépit d’un nombre croissant de processeurs de paiement permettant de simplifier l’option crypto, comme BitPay, les commerçants se disent passablement inquiets face à la sécurité du système. Ils se soucient aussi de l’évolution de la règlementation en ce domaine, redoutent la volatilité du prix des cryptos et le coût du changement ainsi que l’intégration d’une pluralité d’actifs. Rien qui ne soit véritablement rédhibitoire pour passer du stade expérimental à l’adoption grand public.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche