L’État du Colorado s’intéresse à la blockchain pour la gestion de son eau et le vote aux élections municipales

Les législateurs de cet État américain pensent que l’utilisation de cette technologie pourrait améliorer l’administration du patrimoine hydrographique de la région.

La blockchain continue de susciter beaucoup d’intérêt auprès des institutions étatiques américaines. C’est notamment le cas du Colorado, qui vient d’introduire un recours à ce sujet auprès de son assemblée législative. Cette dernière s’est donc chargée de publier le projet de loi en question le 6 mars dernier sur son site internet. L’objectif est de favoriser la mise en œuvre d’une législation autorisant l’exploitation de la blockchain pour gérer l’eau.

Les législateurs du Colorado estiment que la blockchain pourrait s’avérer très utile dans leur État

Le projet de loi soumis aux législateurs de l’État du Colorado permettra de profiter du potentiel de la blockchain pour une meilleure gestion de l’eau sur le territoire. Source de l’image : Pixabay.

Le projet de loi soumis aux législateurs de l’État du Colorado permettra de profiter du potentiel de la blockchain pour une meilleure gestion de l’eau sur le territoire. Source de l’image : Pixabay.

Cette action menée auprès des législateurs américains est l’initiative du sénateur républicain Jack Tate. Soutenu par les représentants Marc Catlin et Jeni James Arndt, respectivement républicain et démocrate, le politicien américain semble avoir saisi l’enjeu d’une gestion juste et durable de l’eau. Selon lui, il serait profitable pour ses opérations que le Colorado Water Institute (CWI) puisse intégrer la blockchain dans son mode de fonctionnement. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire que l’institut puisse obtenir très vite l’autorisation d’étudier la faisabilité du projet.

Plusieurs cas de figure seront envisagés. Entre autres, on parle de la possibilité d’éditer une base de données dédiée à la gestion des droits d’utilisation de l’eau. En outre, il s’agira également de pouvoir mettre sur place des moyens efficaces pour l’exploitation des marchés de l’eau dans le Colorado.

Dans le cadre de cette expérience, le CWI pourra procéder à une collecte de fonds basée sur des dons publics ou privés. L’objectif est de pouvoir trouver le financement nécessaire pour mener à bien l’étude sur le potentiel de la blockchain. Dans le cas contraire, les législateurs se verront contraints de s’opposer à la mise en route de la procédure.

La blockchain utilisée dans le processus électoral de Denver

La ville de Denver envisage le vote par smartphone grâce à une application basée sur la blockchain. Source de l’image : Pixabay.

La ville de Denver envisage le vote par smartphone grâce à une application basée sur la blockchain. Source de l’image : Pixabay.

La capitale de l’État du Colorado envisage l’utilisation de cette technologie pour ses prochaines élections municipales de mai. C’est en tout cas l’essentiel à retenir de l’annonce faite le 7 mars dernier par la ville Denver. Les autorités électorales seraient donc en train de travailler sur un projet pilote visant à développer une application mobile basée sur la blockchain. Le rôle de celle-ci sera de faciliter le vote à une catégorie d’électeurs constituée de citoyens d’outre-mer, de soldats en service actif et de personnes handicapées.

Si le vote par correspondance permettait déjà aux électeurs concernés d’exprimer leur suffrage, le développement de cette application devrait rendre les choses plus simples. En effet, l’impression et la numérisation de documents ne seront plus nécessaires. De plus, il sera désormais possible d’avoir une confirmation directe de l'enregistrement effectif des votes. Il faut noter que ce programme bénéficie de la collaboration de Tusk Philanthropies et de Voatz. De même, le CNC (Centre National de Cybersécurité) suit lui aussi le processus de très près.

Les États-Unis se déclarent ouverts à une possible généralisation des applications de la blockchain

Que ce soit pour la gestion de cryptodevises ou pour d’autres types d’applications, la blockchain semble avoir un avenir prometteur aux États-Unis. L’aboutissement des projets du Colorado en rapport avec cette technologie pourrait manifestement favoriser une utilisation plus généralisée.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

41 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger