Cryptomonnaies

L’exposition institutionnelle via Grayscale avivée : 4 nouveaux investisseurs révélés

16 Août 2021 - 08:57

Lors du premier semestre 2021, le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) a vu le prix de son action baisser plus rapidement que celui du Bitcoin, laissant supposer une demande amoindrie de la part des institutionnels pour ce type de véhicule d’investissement. Or, un dossier déposé auprès de la SEC révèle le nom de quatre nouveaux gestionnaires de fortune qui, pendant le deuxième trimestre, ont acquis ou augmenté leurs parts dans le produit-phare de Grayscale Investment.

Les fiducies Grayscale ont encore la cote

Selon des documents déposés récemment auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, quatre nouveaux gestionnaires de fortune déclarent s’être exposés au Bitcoin, et dans une moindre mesure à l’Ether, via les trusts de Grayscale.

Le premier d’entre eux est le cabinet de conseil en patrimoine basé dans l’Illinois, Clear Perspective Advisors. La société déclare détenir au 30 juin 7 790 actions GBTC.

Le deuxième est Ancora Advisors-Ohio. Plus gourmand, mais aussi plus gros (9,4 milliards de dollars d’actifs sous gestion), il a pour sa part acquis 13,945 actions de GBTC. Une position somme toute négligeable, mais qui s’inscrit dans une stratégie de placement à long terme. Il détient également 2 674 actions de Grayscale Ethereum Trust (ETHE), cédant comme nombre de ses pairs aux sirènes de la finance décentralisée.

Quant aux deux autres, ils n’ont fait que compléter des avoirs qu’ils possédaient déjà. Ainsi, le Boston Private Wealth, expert en planification patrimoniale, qui avait précédemment déclaré 88 189 actions GBTC au 31 mars, a amplifié son exposition. Il en détient désormais 103 469, soit une augmentation de 17,3 % par rapport au premier trimestre. Parkwood, gestionnaire de fortune basé dans l’Ohio, a porté ses avoirs en GBTC à 125 000 actions. Il n’en avait que 93 000 fin mars. Il a également ajouté 189 275 actions ETHE à son exposition crypto.

L’appétit institutionnel pour les cryptos reste d’actualité

Les institutionnels américains espèrent toujours l’arrivée d’un ETF Bitcoin. S’il a longtemps joué l’Arlésienne, il pourrait peut-être bientôt advenir si on en croit les dernières interventions du patron de la SEC qui a clairement orienté les critères de l’approbation. En attendant, désireux de s’exposer à une classe d’actifs prometteuse, ils se sont tournés vers des solutions comme le trust de Grayscale qui a longtemps été le seul véhicule d’investissement pour qui souhaitait s’exposer au Bitcoin sans avoir à en assumer la gestion.

Mais aujourd’hui, le marché s’est ouvert à la concurrence. Grayscale n’est désormais plus seul à proposer ce type de produit, appelé « fiducie » pour les initiés. D’autres sont entrés dans la danse comme le Osprey Bitcoin Trust, le Bitwise Bitcoin Fund ou le BlockFi Bitcoin Trust.  Mais le géant prépare sa riposte.

Les sociétés envisagent aussi aujourd’hui d’autres moyens pour s’exposer indirectement au marché des cryptomonnaies. Ainsi, le géant technologique Intel a t-il choisi l’option Coinbase en achetant plus de 3000 actions du premier exchange coté. Ainsi, Capital International a t-il investi plus d’un demi-milliard de dollars en actions dans MicroStrategy, l’entreprise aux 105 000 BTC détenus en trésorerie.

En dépit d’une volatilité, particulièrement redoutée par les investisseurs « qualifiés », qui a encore fait des ravages lors de ce cycle, le marché des cryptomonnaies semble toujours garder ses attraits aux yeux des institutionnels, du moins tant que la narration d’un récit haussier persiste. L’éventail d’outils d’exposition désormais mis à leur disposition, et qui ne cesse de se déployer, en témoigne.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche